Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 8 juin 2007 par Fraternité Matin

Les planteurs de la filière hévéa du département de San Pedro ont été invités à s'organiser en coopératives. L'organisation des producteurs de caoutchouc naturel (OPCN) avait réuni, il y a quelques jours à GABIADJI, une nouvelle sous- préfecture du département de San Pedro, les planteurs d'hévéa pour leur expliquer la nécessité de se mettre ensemble. Créée en mai 2001, l'organisation des producteurs du caoutchouc naturel trouve son origine dans la volonté des planteurs d'hévéa de participer au développement agricole du pays. Mais surtout la nécessité d'instituer un cadre de concertation crédible et d'exercer ensemble une mise en commun de leurs efforts. Conduite par M. ATCHIRI BEZEME, président du conseil d'administration de cette structure, la délégation de l'OPCN a expliqué à des dizaines de planteurs d'hévéa la raison de l'organisation. Il s'agit entre autres de la défense de l'intérêt des planteurs et la consolidation de leurs relations, la réalisation d'études et des projets pour une meilleure valorisation de leurs productions, l'amélioration de leurs conditions de travail, la réalisation d'un système de transformation et de commercialisation de leurs produits adaptée au besoin des membres. Avec pour objectifs, la promotion de la qualité des fonds de tasses, la promotion des producteurs d'hévéa et la négociation auprès des institutions financières pour des financements des coopératives. L'initiative de l'OPCN a été saluée par les planteurs qui se sont montrés favorables au projet. Avant de dénoncer leurs souffrances
et les difficultés avec les commerçants véreux.
La création des jardins de bois de greffes, de pépinières et de magasins de produits phyto sanitaires afin que la future coopérative devienne forte, ont été quelques unes des préoccupations exprimées par les planteurs.

EDMOND K. KONAN


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur