Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 8 juin 2007 par Le Front

Le projet de budget présenté par le ministre de l'Economie et des Finances, le jeudi 31 mai dernier, en conseil des ministres, a été de 1961,3 milliards dont des ressources extérieures estimées à 408,4 milliards de F cfa. Durant les cinq (05) ans de crise que notre pays a connue, que n'avons-nous pas entendu de la part du camp présidentiel. Les pays étrangers ont été accusés de tous les péchés d'Israël. On peut vivre sans les autres qu'ils nous laissent en paix , entendait-on çà et là. Notre pays est assez riche pour se passer d'eux, notamment de la France , lançaient certains dignitaires du Front populaire ivoirien (Fpi). Mais voilà, la réalité des faits a rattrapé tout ce petit monde. En effet, pour boucler le budget de fonctionnement 2007 de l'Etat, il a fallu faire recours à des ressources extérieures. Et cette année, cette aide est de l'ordre de 408,4 milliards de F cfa. Ces ressources se composent des appuis budgétaires (174,7 milliards ), rééchelonnement de la dette (118,1 milliards ) ; dons programmés (75 milliards) et financement des projets (40,6 milliards ). A la lecteur de ces chiffres, on voit clairement que notre pays ne peut pas vivre en autarcie. Il a besoin de l'extérieur pour son développement. La Côte d'Ivoire qui croule sous le poids d'une dette publique de 945,7 milliards de Fcfa comprenant la dette extérieure de l'extension de 391 milliards de F cfa, a plus besoin des bailleurs de fonds extérieurs que de nombreux pays en voie de développement. Il faut souligner que c'est grâce à la perspicacité du ministre des finances auprès des banques multilatérales et les organismes internationaux que ce budget a pu être bouclé. C'est grâce à la confiance qu'il a su instaurer avec nos partenaires que nous avons atteint un tel niveau de ressources extérieures. Il a entrepris des négociations avec les partenaires au développement, en vue de la conclusion d'un programme d'assistance d'urgence post-conflit (AUPC).
Au total, la Côte d'Ivoire ne peut pas vivre repliée sur elle-même, elle a besoin des autres pour son développement.



Mamadou Diaby


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur