Identifie Toi     Inscris Toi

mercredi 18 août 2010 par Le Temps Hebdo

Douze ans de carrière, quatre albums et une ?uvre de 8 titres intitulée ?'Consolation'' sur le point de sortir. Telle est la fiche technique de la Chantre Ano Mira que nous avons rencontrée il y a quelques jours. Elle a accepté de passer en revue toutes les péripéties qui ont émaillé sa vie et sa carrière depuis 1998, date à laquelle le public l'a découverte. Entretien.


Cela fait plus de quatre ans que tu as sorti ton dernier album. Depuis, c'est le silence total. Qu'est ce qui se passe ?

Je suis là, je suis en bonne santé. J'ai eu des activités autres que la chanson, mais je suis bel et bien là. Comme c'est ce que Dieu nous a donné comme Métier, on se cache pour mourir un instant, et après, on refait surface. Et là, je reviens avec un nouvel album baptisé ?'Consolation''.


Pourquoi ?'Consolation'' ?

Je veux consoler toute ces personnes qui ont des soucis, qui traversent des moments difficiles et qui ont besoin de Dieu. Il faut dire que pendant mon petit temps de repli, j'ai été confrontée moi-même à certaines difficultés. Et dans ces moments-là, j'ai cherché la présence et la face de Dieu et il répondu favorablement à mes prières. C'est pour partager ces expériences que j'ai baptisé l'album, ?'Consolation''. Une façon de dire aux uns et aux autres que quel que soit ce que nous vivons, notre Seigneur est fidèle et qu'il ne nous abandonne jamais.


Cela fait douze ans que tu chantes les louanges de Dieu. Cependant, ta carrière n'est pas prospère. Ne penses-tu pas que quelque part, tu négliges Dieu au profit des choses du monde ?

C'est vrai qu'au départ, j'étais élève, bien que choriste à l'église parce que chez nous à la maison, celui qui ne va pas à la chorale le samedi, n'a pas droit à la nourriture. C'est donc à la chorale, que je me suis forgée. Et, ma première cassette est sortie lorsque j'étais en classe de Première. Cela a fait un ?'tabac''. Mais après, les amis de mon père lui ont reproché le fait de m'avoir laissée chanter alors que je devais passer mon Bac. Il a alors souhaité que je termine mes études avant de me lancer dans une vraie carrière musicale. Par la suite, je suis allée aux Etats-Unis pour continuer mes études. Etant seule là bas, j'ai eu à faire autre chose, de petits boulots... Et mon père m'a encore remis sur le chemin de l'école. Quand il est parti en Afrique du Sud, je l'y ai suivi pour terminer ma formation. C'est ce qui a fait que ma carrière avait l'impression d'être instable. Mais avec l'album ?'Consolation'', j'ai décidé de réorienter ma carrière et de suivre vraiment la voie que j'ai choisie, c'est-à-dire chanter pour l'Eternel.


Tu chantes souvent en Yorouba. Alors le public t'a toute suite trouvé des origines dans ce pays. Qu'en est-il ?

Simplement, j'étais une fidèle de l'Eglise du Christianisme Céleste.


Parce que tu ne fais plus partie des fidèles de cette Eglise aujourd'hui?

Je ne veux sincèrement pas rentrer dans des considérations d'Eglise. Aujourd'hui, je ne veux pas que le public m'identifie à une Eglise. Ce qui est certain, c'est que je suis chrétienne et Chantre. Dans toutes mes chansons, c'est l'Apologie de Dieu et de Jésus-Christ que je fais. Pour revenir à ta question, étant Chrétienne Céleste dans le temps, tous les choristes chantaient et continuent d'ailleurs de chanter en Yorouba parce que cette Eglise tire ses Origines du Bénin et du Nigéria. C'est ce qui m'est restée. En plus, c'est une langue qui est très jolie lorsqu'on la chante. J'aime aussi chanter en Guéré parce que mon père étant fonctionnaire d'Etat, nous avons fait un séjour à Duékoué où j'ai appris cette langue. Je ne suis donc pas Yorouba, encore moins Guéré. Je suis Bakoué de San-Pédro. Mon village qui s'appelle ?'Toui'', est situé à 10 kilomètres de San-Pédro.


Tu as été la première à révolutionner la musique chrétienne avec une autre façon de t'habiller. Aujourd'hui, cette musique-là a pris de l'ampleur. Quel est ton regard en tant que pionnière de la nouvelle tendance ?

Il est vrai qu'en 1998, lorsque je sortais mon premier album, l'esprit des chrétiens était encore assez ?'fermé'' parce que dans le temps, une musique chrétienne ne devait se jouer que dans les églises et non dans les lieux publics. Lorsque nous avons voulu changer les choses, cela n'a pas été du tout facile. Beaucoup de chrétiens et de Pasteurs nous ont jeté la pierre. Dieu merci, aujourd'hui, je me rends compte que c'est une Musique qui est de plus en plus variée, les acteurs mêmes de cette musique ont également changé, que ce soit dans leur façon de se vêtir ou dans leur façon d'élaborer la musique. Cela me fait plaisir, cela veut dire que le message que nous avons voulu véhiculer dans le temps, a été compris. Parce que nous estimions qu'on peut être chrétien, plaire à la vue et faire une musique qui plaît aussi à tout le monde parce qu'on ne fait pas la musique chrétienne pour plaire uniquement aux chrétiens, sinon, cela n'a pas de sens. Le but premier, c'est d'évangéliser. Comme je le dis toujours, les Chantres, ce sont les meilleurs chanteurs parce que nous avons cette culture de chanter à l'église, et donc, de faire du Live.


Cette ascension s'est faite avec beaucoup de frasques et de scandales. Te concernant, le public a découvert que tu as eu un enfant, sans être mariée, et avec un homme marié . Qu'en est-il exactement ?

Oh la la !!!!!! Je n'ai vraiment pas envie de polémiquer sur cette question, mais je suis fière aujourd'hui d'avoir une très fille qui aura bientôt trois ans. Il est vrai que je suis Chantre et que j'ai fait un enfant sans être mariée, mais je pense que j'ai déjà fait ce que je devais faire pour que le Seigneur me pardonne. Ce problème a déjà été réglé et je n'ai pas envie de me jeter la pierre. Dans tous les cas, c'est du passé , je regarde désormais vers de nouveaux horizons.


(Son Manager intervient) Il faut dire aussi que la renommée d'Ano Mira est allée plus vite que sa maturité chrétienne. Et, je pense que dans la vie de tout homme, on peut trébucher et tomber. Le pire, c'est de rester coucher, mais elle s'est rapidement relevée et aujourd'hui, elle voit la vie avec un autre regard. Cela fait partie de son passé.


Il y a aussi le fait que tu avais été fiancée en Afrique du Sud et que ta meilleure amie t'a pris ton homme..
C'est quelqu'un qui voulait juste se faire de la publicité, qui a monté toute cette histoire. Je ne veux même pas donner du crédit à ce genre de choses.

Le public veut savoir si oui ou non, tu as été fiancée en Afrique du Sud et que ton amie t'a ?'rasée''.

( Elle hausse le ton) Je n'ai jamais été fiancée à qui que ce soit en Afrique du Sud. J'y étais pour poursuivre mes études comme le voulait mon père, donc, je ne sais pas d'où sort cette histoire. Ce que les gens ont raconté, n'engage qu'eux seuls.


Tu as eu aussi des démêlées avec ton ancien producteur qui te recherchait parce que tu lui devais deux millions. Que s'est-il passé ?

Ce qui est marrant, c'est que lorsque l'article est sorti et que j'ai saisi mon Avocat, qui leur a fait parvenir des convocations, personne n'est jamais venu y répondre. Et le soi-disant producteur s'est même dédit devant Chantal Taïba qui voulait régler l'affaire. La preuve, on n'a plus entendu parler de cette histoire. C'est pour éviter tout cela que j'ai décidé désormais de me produire moi-même.


Pour revenir à ta carrière, quelle orientation veux-tu lui donner aujourd'hui ?

(Le manager intervient une fois de plus) Si nous avons décidé de former autour d'Ano, une équipe professionnelle, c'est parce que nous savons qu'elle a du talent et qu'elle ne veut pas utiliser ce talent pour se glorifier elle-même, mais plutôt Dieu. Nous voulons l'orienter vers la vision qu'elle s'est donnée, avec une nouvelle façon de gérer sa carrière. Nous tiendrons compte des remarques qui lui ont été souvent faites et de l'expérience qu'elle-même a eue sur le terrain, pour avancer sur de nouveaux sentiers. Avec cet album qui est un tournant décisif de sa carrière, nous avons en vue un grand concret-live d'Ano Mira. Nous y mettrons toute notre énergie pour que ce soit un Show inoubliable parce que tout le monde sait que c'est une artiste de live et une chanteuse à voix. Ce sera donc quelque chose de grand. Pour le moment, nous attendons que l'album sorte pour dérouler le rouleau compresseur.


Parlant de la confection de l'album, dans quelles conditions as-tu travaillé ?

J'ai travaillé dans de très bonnes conditions. Il y a quelque temps, j'étais à Paris pour le terminer. Plusieurs grands musiciens ont travaillé sur l'?uvre qui a été pratiquement entièrement enregistrée en live en studio. La coloration musicale a également beaucoup changé avec cette fois une grande partie en acoustique. J'y ai mis plusieurs autres rythmes tels que la Rumba, le Bollo-Super chrétien... J'ai invité aussi certains chanteurs à faire des featuring avec moi. Il s'agit notamment de Pasteur Guy qui m'a accompagnée sur une de mes chansons ?'Makélénila'' que j'ai reprise. J'ai repris également la chanson ?'Amour'' de Chantal Taïba et elle la chante avec moi sur l'album. Il y a aussi mon frère Bakoué, Eric du Groupe ?'Les Patrons'' qui est venu m'aider pour la chanson Bollo-Super.


Parlant du Pasteur Guy. Nous avons appris en son temps que vous aviez des rapports très intimes. Qu'en est-il ?

(Elle éclate de rire). Vraiment, les Ivoiriens ont l'art de raconter n'importe quoi. Pasteur Guy et moi avons la même Maman qui est Amy Céline. Cette dernière nous a fait appel pour l'aider lorsqu'elle avait sorti son album. Et comme la chanson sur laquelle nous devrions intervenir, parlait d'amour, nous avons essayé de monter des scénarii en montrant deux couples dont l'un heureux et l'autre malheureux. A la fin, tout le monde se retrouve et c'est très beau. Et comme les gens sont très imaginatifs, ils ont créé un scénario pas possible pour nous coller. Mais je vous le dis, c'est mon frère. C'est mon petit-frère d'ailleurs , même si c'est mon Père Spirituel parce qu'il est Pasteur (Elle rit). Nous avions un petit groupe de frères et soeurs, mais Paix à son âme, notre Manager (Tia Junior) nous a quitté.


Quel message veux-tu lancer à tes fans ?

Je voudrais dire merci à toutes ces personnes qui, malgré mon absence, m'ont souvent appelées pour me manifester leur soutien et qui ont manifesté le besoin de me revoir sur scène. Après quatre ans, je suis de retour pour demander à Dieu d'agir dans la vie de chacun d'entre nous avec l'album ?'Consolation''.

Par Solange ARALAMON.


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur