Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 19 août 2010 par Nord-Sud

De source judiciaire, le contentieux a démarré mardi, mais les personnes citées à comparaître étaient toutes absentes. Le déficit d'information en est la cause. Tous les dossiers ont été renvoyés à ce matin.Les chefs de communautés du Nord, des régions du Denguélé, du Bafing, des Savanes, du Worodougou, du Zanzan résidant à Abengourou ont tenu hier mercredi, une réunion de sensibilisation et de mobilisation relative au contentieux électoral.

Une déclaration a été produite à cet effet en vue d'alerter les autorités administratives, coutumières, religieuses et politiques de la cité royale. En voici quelques extraits."Nous avons constaté que sur 1277 cas de demandes de radiation dans la commune d'Abengourou, nos enfants y figurent. Nous, chefs de communautés du Nord, n'accepterons jamais qu'un seul de nos fils se retrouve apatride". Aussi ont-ils mis en garde contre toute tentative de denier leurs fils et filles de leur nationalité ivoirienne."Nous demandons que nos ressortissants ne soient plus inquiétés par quelque attitude que ce soit visant à les diffamer" Les jeunes du Rassemblement des républicains projettent de leur côté une marche de protestation.

Koffi Jean Luc à Abengourou


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur