Identifie Toi     Inscris Toi

mardi 5 juin 2007 par Le Matin d'Abidjan

L'artiste-chanteur, DJ Monkozi, est actuellement dans de sales draps. Il est accusé de " violence sexuelle sur une mineure de neuf ans ". Une plainte contre lui a été déposée en fin de semaine passée au 17e arrondissement de police à Yopougon. L'artiste avait été arrêté le jeudi passé et avait été relâché pour nécessité d'enquête. Selon des sources proches de la famille de A. P, la gamine qui a subi ces violences sexuelles, l'artiste avait l'habitude de la faire venir chez lui, les soirs, après la sortie de l'école. A chaque fois, il la déshabillait (elle et une autre de ses camarades). Et ne manquait pas de faire des touchements aux fillettes. En récompense, il leur offrait des bonbons et des biscuits, pour acheter leur silence. Le pot aux roses a été découvert le 27 mai dernier. Les parents de la petite A.P. ont constaté qu'elle maigrissait. Et qu'elle était aussi très mal en mal point. Après interrogatoire, elle est passée aux aveux. Conduite par la suite en clinique, le gynécologue n'a eu aucun mal à confirmer la présence de lésions et des infections au niveau de la partie intime de sa victime âgée seulement de 9 ans. Munis du certificat médical, ils se rendus au 17e arrondissement pour porter plainte contre l'artiste. Selon la police, l'affaire suit son cours. Hier dans la soirée, DJ Monkonzi devait se rendre au commissariat du 17e arrondissement pour être entendu, une fois de plus. Affaire à suivre

Marcel Appena Info : C. O.


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur