Identifie Toi     Inscris Toi

mercredi 14 juillet 2010 par Le Nouveau Réveil

Comme annoncé, les quartiers Yaosehi et Lem de Yopougon ont été cassés hier dans le cadre de la mise en ?uvre du plan Orsec par le préfet d'Abidjan, Sam Etiassé. C'était aux environs de 9h45 mn que cette opération de déguerpissement a commencé dans ces quartiers précaires dits ''situés dans une zone à risque''. Des murs s'écroulaient sous la charge des bulldozers. Pendant que certains habitants s'attelaient à sauver leurs affaires, d'autres s'évertuaient à décoiffer eux-mêmes leurs maisons. C'est donc dans une telle ambiance que les habitants des maisons visées par l'opération se sont retrouvés dehors avec leurs familles et leurs affaires sans toit, tristement abandonnés à leur propre sort (pour l'instant). Les habitants concernés n'ont pas du tout apprécié cette action. " Après 3 jours de mise en demeure, ils sont venus hier (lundi) nous dire de sortir avec nos bagages. Nous n'avons pas eu le temps de demander les mesures d'accompagnement. On ne peut pas être dehors comme ça. Avec nos enfants qui sont actuellement en examen et surtout ces pluies qui s'annoncent. Tout le monde pleurait mais ils n'ont pas eu pitié de nous. ", a dit Méléhi Kohou, chef du quartier Lem. Joint au téléphone, le coordonnateur du plan Orsec, Sam Etiassé, a précisé ceci. " Les familles ont été recensées et averties par voie d'huissier au moins 3 jours avant. Les populations qui ont été déguerpies à la Riviéra ont déjà reçu leur dédommagement de 100.000 F Cfa pour se recaser. Ceux qu'on déguerpit actuellement recevront leur part ". Le préfet a ajouté que les prochains quartiers visés par l'opération sont Ayakro, Maca et le rond point de la Siporex y compris tous ceux qui occupent le trottoir, les caniveaux de part et d'autre jusqu'au 16ème arrondissement de police.
François Bécanthy



Inscrivez vous pour postez un commentaire sur