Identifie Toi     Inscris Toi

mercredi 30 juin 2010 par Nord-Sud

Le directeur régional de l'Education nationale d'Aboisso, Haoulé Zirimba Zacques, veut des examens sans tricherie. Il a pris des dispositions sécuritaires pour permettre le bon déroulement des examens à grand tirage dans sa circonscription. Hier à Grand-Bassam, notamment au Lycée moderne qui abrite les deux centres d'examen du bac, outre les agents des forces de défense et sécurité, et les gardiens du lycée, un ''secrétaire de proximité'' a été posté devant chaque bâtiment. Histoire de maîtriser tous les mouvements et éviter que les surveillants fassent des détours entre les salles d'examen et le secrétariat. Par ailleurs, les candidats sont soumis à des contrôles à l'entrée du centre. L'entrée est filtrée. Nous vérifions s'ils ont leur pièce d'identité et leur convocation, de sorte que les candidats qui ont oublié leur
pièce à la maison puissent aller les chercher avant le démarrage des épreuves , souligne Agnero Agnimel Ezekiel chef de secrétariat du lycée I. Il indique toutefois que pour la matinée du mardi, le secrétariat a enregistré 28 absents. Le lycée I, précise-t-il, compte 683 candidats toutes séries confondues. Ces mesures sécuritaires sont les mêmes au centre du lycée II. Sylla Brahima chef de secrétariat indique que ce centre regroupe 600 candidats. La direction régionale de l'éducation nationale(Dren) d'Aboisso comprend 7 centres et 4365 candidats toutes séries confondues.

Emmanuelle Kanga à Grand-Bassam


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur