Identifie Toi     Inscris Toi

lundi 28 juin 2010 par Fraternité Matin

La présidente de l'Union républicaine pour la démocratie (Urd), Danièle Boni Claverie, a procédé, samedi dernier, au Centre d'action culturelle d'Abobo, à l'investiture de 18 sections de son parti. Les secrétaires généraux desdites sections ont reçu des mains du premier vice-président de l'Urd, Guihounou Djolo, leurs mandats (feuilles de route) qui leur permettront de travailler.

Heureuse de rencontrer ses militants qui sont venus en grand nombre, sous une pluie interminable, la première responsable du parti a bien voulu se prononcer sur des sujets d'actualité.

D'entrée de jeu, elle leur fait savoir que les élections auront lieu cette année même si, poursuit-elle, la date reste à fixer. Danièle Boni Claverie s'est également réjouie du consensus autour de la vérification de la liste électorale provisoire qui, dira-t-elle, est la victoire du camp présidentiel. Elle se dit convaincue qu'avec une liste électorale propre, acceptée par tous, il y aura des élections apaisées en Côte d'Ivoire.

La présidente de l'Urd n'a pas manqué d'insister sur les inondations qui ont fait encore des victimes. Nous sommes tous interpellés. L'Etat est interpellé parce qu'il a le devoir d'assurer la sécurité de la population par rapport à la multiplication des logements précaires, au glissement de terrain, a-t-elle dit. Elle a ensuite condamné le laxisme avec lequel ce problème est géré Les quartiers précaires doivent disparaître, s'est-elle écriée.

Danièle Boni Claverie veut mener une campagne de sensibilisation avec son parti. Pour inviter les uns et les autres à faire preuve de responsabilité, à avoir un comportement citoyen pour faire changer les choses.

Abordant l'affaire Tagro Désiré, elle a encouragé le Président de la République dans son combat de moralisation de la vie publique. Aussi, s'insurge-t-elle contre les Ivoiriens qui pensent que saisir le Procureur de la République pour faire la lumière sur ce qui est reproché au ministre de l'Intérieur, est une manière de retarder le processus électoral.

Elle a, auparavant, fait le point de la mission dont elle faisait partie dans le cadre du sommet Afrique-France.

A la veille des élections, la présidente de l'Urd a chargé les nouveaux secrétaires de section d'une mission : faire en sorte que les militants sachent voter et que son candidat à la présidentielle, Laurent Gbagbo, puisse gagner dès le premier tour.

Emmanuel Kouassi


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur