Identifie Toi     Inscris Toi

mercredi 26 mai 2010 par Le Mandat

Ils ont conjuré le mauvais sort et rabattu le caquet à tous ceux qui avaient prédit le clash du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix. Bédié, Ado, Anaki et Mabri se sont retrouvés, hier mardi, au domicile du président du Pdci. Après, plus d'une demi-heure d'échanges, toutes les incompréhensions relatives au report de la marche du 15 mai, ont été aplanies. Le président Mabri Toikeuse de l'Udpci, porte-parole de la rencontre, l'a confirmé. Mieux, il a annoncé l'effectivité de la mise sur pied d'un parti unique longtemps mûri par les houphouëtistes. On peut le dire, l'unité est retrouvée au sein du RHDP. Et il ne pouvait en être autrement pour ces dignes fils d'Houphouët. A l'entame de leur union, cette coalition de l'opposition avait fait le serment de conserver et de perpétuer les valeurs chères au père fondateur de la Côte d'Ivoire moderne, colmater les brèches pour mieux s'affirmer sur l'échiquier politique. Certes, le bateau houphouëtiste a tangué, mais il n'a pas chaviré. Ces leaders ont su se resserrer les coudes pour ne pas se laisser balloter par les incompréhensions. L'intérêt collectif a eu raison des sentiments personnels. Les houphouëtistes repartent de plus belle dans une union forte et indéboulonnable. Une atmosphère détendue et conviviale prévalait à cette réunion. Et le choix du président Mabri comme porte-parole, en dit long sur l'harmonie, la paix et l'union qui règnent dans cette grande famille de l'opposition. Du sang neuf sera injecté aux militants pour les futures batailles électorales. L'avenir est donc prometteur pour un RHDP uni et fort.

Jérôme N'Dri


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur