Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 20 mai 2010 par Notre Voie

Le président Laurent Gbagbo assiste ce jeudi à Yaoundé au défilé marquant le clou des festivités du cinquantenaire de l'indépendance du Cameroun et qui aura lieu sur le boulevard du 20 mai. Un boulevard qui a déjà été paré de ses plus beaux habits et qui attend ses invités venus du monde en entier ce matin. Arrivé hier dans la capitale camerounaise aux environs de 15 heures (heure locale), Laurent Gbagbo a été accueilli au bas de l'échelle de coupée, à l'aéroport international Nsimalen par son homologue camerounais Paul Biya et son épouse Chantal qu'entourait le gouvernement au grand complet. Le ministre ivoirien des affaires étrangères, M. Jean-Marie Kacou Gervais, l'ambassadeur de Côte d'Ivoire au Cameroun, M. Bitty Allou Wanyou Eugène, et son épouse et le personnel de l'ambassade étaient parmi les premiers à saluer le chef de l'Etat ivoirien. Après les honneurs militaires ponctués par l'exécution magistrale des hymnes des deux pays, les deux chefs d'Etat se sont quelques instants retirés dans le salon d'honneur. Le temps pour le chef de l'Etat camerounais de demander les nouvelles à son invité. Dehors, une forte colonie ivoirienne chante et danse. La plupart arborent des t-shirts à l'effigie du président Gbagbo et portant l'inscription Section FPI de Yaoundé. Quand le président Gbagbo apparaît, c'est l'extase. La joie des Ivoiriens du Cameroun est à son comble quand il abandonne un instant son hôte pour se diriger vers la foule. Il serre quelques mains et retourne pour s'engouffrer dans son véhicule. Le cortège s'ébranle alors vers l'hôtel Hilton où il prend ses quartiers avant de se rendre à la cérémonie de clôture d'un colloque international organisé dans le cadre du cinquantenaire du Cameroun aux côtés de plusieurs autres chefs d'Etat africains. Augustin Kouyo Envoyé spécial


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur