Identifie Toi     Inscris Toi

lundi 10 mai 2010 par Le National

M. Aka Boua Victor, est le directeur général de la Société d'Exploitation Agricole spécialisée dans l'hévéaculture ou ERA. Cet ingénieur des techniques agronomiques a vite compris l'appel du président Laurent Gbagbo quant au nouvel esprit qui devra animer les ivoiriens. En effet, dans ses tournées nationales, le Président ivoirien a exhorté les Ivoiriens à s'intéresser d'avantage à l'Agriculture. M. Aka Boua Victor, avec ses 23 ans d'expériences acquises à la SAPH, a créé ERA de la Société d'Exploitation Agricole spécialisée dans l'hévéaculture. Cet homme d'expérience sait que l'hévéaculture est une activité qui procure un revenu mensuel régulier pendant au moins trente ans et aussi que l'hévéa n'a pas un caractère saisonnier. En effet, dès qu'une plantation entre en production, le planteur a un revenu mensuel régulier d'au moins cent mille francs par hectare et par mois. Donc, l'hévéa est un puissant levier pour la lutte contre la pauvreté en Côte d'Ivoire. Aka Boua est donc en phase avec la politique du Président Gbagbo. ERA a été créée en 2004. Avec peu de moyen, Aka BOUA et son équipe ont pu créer en propre 500 hectares d'hévéa et environ 400 hectares au profit de plantations villageoises. Actuellement, la société est à la recherche de financement pour satisfaire la demande des Ivoiriens. " Il y a un engouement total autour d'ERA. Mais nous n'avons pas les moyens pour satisfaire la demande. C'est pourquoi, nous demandons que l'Etat, en sa qualité de puissance publique investie d'une mission d'intérêt général, crée des conditions pour nous aider à satisfaire la demande ". Aujourd'hui ERA encadre les planteurs en leur apportant des pépinières et des intrants agricoles sous forme d'avance sur leur prochaine production. Elle a l'ambition de réaliser au minimum 5000 hectares et au maximum 15000 hectares à moyen et long terme. ERA compte implanter une usine de transformation du caoutchouc. " Nous voulons transformer le latex en produit fini. Car sur plus de 200 mille tonnes de caoutchouc que la Côte d'Ivoire produit par an, seulement 3% sont transformés sur place. Il faut envisager qu'on en transforme d'avantage en Côte d'Ivoire pour créer de l'emploi et apporter de la valeur ajoutée. C'est cela le challenge de ERA ", explique M. Aka Boua Victor. Le président Laurent Gbagbo peut compter sur un tel citoyen car l'hévéaculture est un puissant levier pour la lutte contre la pauvreté. C'est une culture qui améliore les conditions de vie des populations. Actuellement, la recherche scientifique a montré que l'hévéaculture peut se pratiquer partout sur le territoire ivoirien. ERA dispose de techniciens très expérimentés. Il s'agit de techniciens supérieurs agricoles et des ouvriers agricoles formés dans des écoles d'Agriculture. M.Aka Boua a été récompensé par ICS comme meilleur directeur général. Par ailleurs ce prix ICS témoigne bien de son engagement dans la lutte contre la pauvreté en Côte d'Ivoire.

Colbert Kouadjo
Colbert_rna@yahoo.fr


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur