Identifie Toi     Inscris Toi

mercredi 17 mars 2010 par Le Temps

Dans la nuit du vendredi 12 au samedi 13 mars 2010, suite à une altercation au sortir du maquis " le village ", sis au quartier Toit-Rouge près du Lycée Offoumou Yapo à Yopougon aux environs de 04H du matin, le sergent-chef Boah Tanoh Aimé en service à la Police des stupéfiants et des drogues et détaché en zone portuaire, pour des raisons encore ignorées, a ouvert le feu avec son arme de dotation sur 3 individus, les blessant mortellement. Il s'agit de 2 gendarmes de l'Escadron de Yopougon, les Maréchaux des Logis Tahi Dahé Abraham Césare et Suy Bi Irié Aimé Bienvenu, et d'un étudiant en Bts Informatique Tué Bi Ouin. Après son forfait, Le sergent-chef Boah Tanoh s'est de lui-même rendu à la préfecture de police d'Abidjan où il a été immédiatement mis aux arrêts. Le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Yopougon saisi, a aussitôt ordonné une enquête diligentée par la Police criminelle en liaison avec la Gendarmerie nationale. Le Commandant supérieur de la Gendarmerie nationale et le Directeur général de la Police nationale présentent leurs compassions aux familles des victimes et tous leurs regrets à la population ivoirienne pour ce malheureux incident qui, hier matin, a donné lieu à des tirs incontrôlés, troublant ainsi l'ordre public dans la zone de Yopougon Toit Rouge. Le calme est revenu en fin de matinée après l'intervention des Chefs hiérarchiques. Le Commandant supérieur de la Gendarmerie et le Directeur général de la Police nationale invitent les populations abidjanaises à demeurer dans la sérénité, et à vaquer calmement à leurs occupations habituelles.

Fait à Abidjan le 16 mars 2010

Pour la Gendarmerie nationale
Général Kassaraté Tiapé Edouard
Pour la Police nationale
Le Contrôleur Brédou M'Bia
Le Général de Division


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur