Identifie Toi     Inscris Toi

mercredi 17 mars 2010 par Le Nouveau Réveil

Monsieur le représentant du facilitateur en Côte d'Ivoire
Le Rassemblement des Femmes Houphouétistes (RFHDP), comprenant quatre (4) partis majeurs à savoir le PDCI, le RDR, l''UDPCI et le MFA voudrait, par ma voix, exprimer sa profonde gratitude et ses vives félicitations à son Excellence Blaise Compaoré, Président de la République du Burkina Faso, Facilitateur des Accords Politiques de Ouagadougou et à vous-même pour les résultats obtenus dans les avancées de la sortie de crise qui sévit en Côte d'Ivoire.
Sa vision éclairée et sa grande pratique des hommes ont contribué pour beaucoup dans le processus de sortie de crise. Nous vous prions de lui faire part de la ferme intention des femmes du RHDP d'?uvrer dans le cadre des différents accords pour obtenir une issue favorable à l'élection présidentielle que nous attendons de tous nos v?ux. Le nouveau chronogramme obtenu après un mois de retard dû à la crise déclenchée par le Président GBAGBO qui a dissout la CEI et le gouvernement se réclamant en cela par l'article 48 de façon indue. Le nouveau chronogramme du processus électoral de la CEI, obtenu de façon consensuelle avec tous les acteurs politiques, prévoyait:
- du 1er au 21 mars 2010, le traitement du contentieux électoral. Il devrait être suivi des étapes de l'affichage de la liste électorale définitive, de la distribution de cartes d'identité et des cartes d'électeurs, fin avril, début mai 2010, le 1er tour de l'élection présidentielle.
Les femmes du Rhdp notent avec regret et inquiétude que:
- Le traitement du contentieux n'a pas encore démarré ;
- La liste électorale blanche (5.300.000 électeurs) établie sur la base du listing électoral de 2000.
- Des demandes de radiations non fondées par le camp présidentiel, il ressort que 70% des noms incriminés font partie de la liste 2000.
- La reconstitution des CEI locales demandée par cette même partie vise à faire perdre encore plus de temps.
Les femmes du Rhdp voudraient indiquer que lorsque Monsieur GBAGBO crie haut et fort: " pas de désarmement pas d'élections", il semble oublier que c'est lui qui, à Bouaké, en présence du Facilitateur, et du Premier ministre, a présidé à la cérémonie officielle de regroupement et de destruction des armes (30 juillet 2007). Il a alors déclaré que la guerre est finie.
Monsieur le Représentant du facilitateur, le peuple de Côte d'Ivoire est libre de circuler du Nord au Sud et de l'Est à l'Ouest, mettant ainsi en pratique la libre circulation des hommes et des biens. De nombreux pays et non des moindres, Comme l'Irak et l'Afghanistan sont allés aux urnes alors que le désarmement n'avait pas eu lieu dans ces pays. De plus, l'avenant 4 de l'Accord complémentaire de Ouagadougou dit bien que l'armée intégrée prendrait fonction un mois après l'élection du nouveau Président. En tout état de cause, l'armée intégrée fonctionne déjà dans les villes comme Korhogo.
Les femmes déplorent toutes ces tentatives de retardement de l'élection présidentielle.
Les femmes du RHDP crient leur ras-le-bol devant cette situation de sclérose politique favorisée par une mauvaise gouvernance dont les conséquences sont considérables et désastreuses: paupérisation croissante de la population, déchets toxiques entraînant des malforn1ations de nouveau­nés, tirs à balles réelles sur les manifestants aux mains nues, délestage et coupures d'eau entraînant des dysfonctionnements dans le monde du commerce et de l'industrie.
Les femmes du RHDP demandent au facilitateur de bien vouloir tout mettre en ?uvre pour le respect scrupuleux du chronogramme et la fixation d'une date effective et définitive.
Elles affirment leur volonté d'aller aux élections dans les plus brefs délais.
Fatiguées des multitudes reports des dates d'élection, elles préviennent qu'elles ne toléreront plus d'avoir une nouvelle rallonge de Monsieur GBAGBO à la tête du pays.
Voilà Excellence Monsieur le Représentant du Facilitateur, les quelques réflexions que nous voulions partager avec vous, dans l'espoir que notre cri du c?ur sera entendu de tous.
Nous vous remercions de votre disponibilité et de votre sens du devoir qui nous ont permis d'arriver presque à terme dans la résolution de l'enselnble des problèmes auxquels nous sommes confrontées.
Nous vous prions de bien vouloir accepter, Monsieur le Représentant du facilitateur, l'expression de notre infinie reconnaissance, pour ce que son Excellence Blaise COMPAORE fait à travers votre personne en Côte d'Ivoire.
Fait à Abidjan, le 16 mars 2010
La Présidente des Femmes du Rhdp
Henriette DAO COULIBALY



Inscrivez vous pour postez un commentaire sur