Identifie Toi     Inscris Toi

mercredi 17 mars 2010 par Le Nouveau Réveil

Elles ont rencontré hier dans ses bureaux, sis au Plateau dans l'immeuble abritant le siège du Bureau international du travail (Bit) M. Boureima Badini, représentant du Facilitateur des Accords de Ouagadougou sur la crise ivoirienne, Blaise Compaoré. A lui, elles ont exprimé leur ras-le-bol face au comportement de Gbagbo Laurent et de ses sbires qui jouent à prolonger la souffrance des Ivoiriens en faisant reporter continuellement les élections. Elles, ce sont les femmes des partis membres du Rhdp, conduites par leur présidente, Mme Henriette Dao Coulibaly. A leur sortie d'audience, elles ont exprimé leur gratitude au Facilitateur Blaise Compaoré et leur satisfaction face à l'effort qu'il ne cesse de déployer pour sortir définitivement la Côte d'Ivoire de la crise dans laquelle elle s'est enlisée depuis 2002.
"Nous sommes venues dire notre ras-le-bol face à la souffrance des femmes ivoiriennes causée par le report sans cesse des élections et exprimer notre inquiétude face au retard qu'accuse l'ouverture du contentieux de la liste électorale", ont dit à la presse Mme Dao Coulibaly présidente des femmes du Rhdp et ses s?urs Mme Touré Aya Virginie (présidente du Rfr) et Mme Traoré Pauline (présidente de l'Ufmfa). Toutes déterminées à faire sortir la Côte d'Ivoire de la crise, elles ont promis de prendre leurs responsabilités en tant que femmes si rien n'est fait dans le sens de voir une liste électorale définitive et une date exacte du premier tour du scrutin présidentiel. Au cours de cette rencontre, elles ont aussi demandé au représentant du Facilitateur de tout mettre en ?uvre pour qu'elles rencontrent en personne le président Blaise Compaoré. M. Boureima Badini qui, selon elles, a prêté une oreille attentive à leur doléance et qui a été réceptif à leur cri du c?ur, leur a promis de transmettre fidèlement au Facilitateur leur demande d'audience. C'est donc toutes satisfaites à l'issue de cette rencontre que les femmes du Rhdp et leur hôte se sont dit au revoir. Aujourd'hui, c'est le tour de Youssouf Bakayoko, président de la Cei, de recevoir Mme Dao et ses soeurs du Rhdp.

Liah Ignace


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur