Identifie Toi     Inscris Toi

 vendredi 12 février 2010 par Fraternité Matin

L'ouverture officielle de la deuxième édition de la semaine des Etablissements publics nationaux (Epn) de la santé a eu lieu mercredi à l'Institut national de la santé publique sur le thème : Vision du ministère de la Santé et de l'Hygiène publique dans la Côte d'Ivoire post-crise : les projets d'établissements des E.p.n de Santé . A l'ouverture des travaux, le ministre de la santé et de l'Hygiène publique le Dr Allah Kouadio Rémi, a trouvé cette idée novatrice. Son département doit, selon lui réfléchir aux axes stratégiques de la mise en oeuvre. C'est pourquoi les directeurs, managers et leaders de son département doivent avoir une vision et un projet d'établissement. Il a, par ailleurs, exhorté les établissements à s'engager dans la démarche qualité.

Car depuis que ce concept a été lancé, il y a une nette amélioration dans la prise en charge des malades. En cette période de crise, le ministre a reconnu que la tâche n'est pas aisée. Parce que le budget du ministère ne progresse pas. A l'instar des pays de la sous-région qui consacrent 10% de leur budget à la santé, il a émis le v?u de voir la Côte d'Ivoire sortir du taux de 4,6%. Le professeur Djessou Prosper, directeur coordinateur des Epn, a souligné que la Côte d'Ivoire vit une crise qui dure depuis quelque temps. Il est question, à la sortie de cette situation, de voir comment le ministère peut rééquilibrer les établissements de santé; et aussi comment réorienter les actions en faveur des populations. Nous avons organisé cette semaine parce que les Epn sont le niveau supérieur de la pyramide sanitaire .

Le plan national de développement sanitaire (Pnds) 2009-2013 du ministère de la Santé et de l'Hygiène publique met un accent particulier sur l'amélioration de la qualité des prestations des services de santé et de la sécurité des patients. Cet objectif stratégique comporte plusieurs volets dont la mise en place d'un système de management par la qualité (Smq) au sein des établissements sanitaires, l'amélioration de l'accueil, la prise en charge des patients et la mise en ?uvre des projets établissements présentés. Lesquels visent à améliorer le cadre de l'Institut de cardiologie (Ica) et de l'Institut national de la santé publique (Insp). La démarche qualité est un impératif, si l'Insp se veut compétitif. La réussite des missions de l'institution sera orientée vers les communautés, à travers les soins communautaires et préventifs . Le directeur de l'Institut, Kouassi Dinard, a indiqué que le système de santé ivoirien est l'une des fiertés du pays. Cependant, de plus en plus de personnes éprouvent des difficultés à se soigner. Aussi la direction de coordination des Epn, en organisant cette semaine, veut montrer que les obstacles peuvent être surmontés en observant la voie de la démarche qualité.


Marie-Adèle Djidjé


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur