Identifie Toi     Inscris Toi

 mercredi 3 février 2010 par Le Nouveau Réveil

Le cabinet d'avocats anglais Leigh Day & Co à travers sa représentation en Côte d'Ivoire a réagi hier, dans l'affaire de la crise sur l'indemnisation des victimes des déchets toxiques. Notamment sur les "déclarations multiples et répétées de Claude Gohourou, président de la Cnvdt. D'entré, les avocats de Leigh Day représentés par Me. Kouamé Klemet, Angaman Georges Kouadio, Zinda Sawadogo a donné les raisons de la suspension actuelle de la décision rendue par la Cour suprême condamnant la Sgbci à remettre à la Cnvdt, la liste éligibles et fonds s'élevant à la somme de 22.500.000.000 de F cfa à chacune d'elles. "Leigh Day a formé un pourvoir en cassation contre cette décision et obtenu du président de la Cour suprême une ordonnance qui suspend l'exécution de l'arrêt de la Cour d'appel en attendant qu'il soit statué sur le maintien ou la levée de cette mesure" a fait savoir les avocats de Leigh Day. Pour le cabinet, "l'arrêt rendu par la Cour d'appel a étalé, au grand jour, l'une des nombreuses faiblesses du dossier de la Cnvdt, à savoir que cette association n'a pas la liste des 29.624 victimes qu'elle prétend avoir comme membres et qui l'auraient mandaté pour les représenter". Les conférenciers clament que seul "Le cabinet Leigh Day détient la liste des 29624 victimes avec leurs empreintes, leur dossier médical (). Les victimes nous ont saisi de manière individuelle" a fait savoir le Conseil d'avocats. En outre, soutient-il, "Gohourou n'a aucun moyen de prévenir les cas d'homonymes et de fraude auxquels il sera confronté". Les avocats de Leigh Day ont, par ailleurs, attiré l'attention des juges sur le passé jugé "sulfureux de Claude Gohourou dont le nom a été cité dans plusieurs scandales de détournements de fonds au préjudice de certaines victimes". Devant le tribunal, le cabinet dit avoir démontré que la Cnvdt a été constituée et déclarée par Gouhourou auprès des autorités sur la base de documents falsifiés et informations inexactes et s'étonne du verdict rendu par le tribunal dans cette affaire. Les jours qui viennent seront décisifs. Parce qu'en plus de ses observations, le cabinet Leigh Day a porté plainte pour tentative d'escroquerie contre Claude Gohourou.

Jean Prisca


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur