Identifie Toi     Inscris Toi

 samedi 26 décembre 2009 par Le Nouveau Réveil

Après la médiation menée par l'archevêque d'Abidjan, le corps médical a repris le service depuis le 23 décembre dernier. Cependant, une menace de reprise de la grève plane toujours. Et pour cause, il a été noté un point très sensible, à savoir que jusqu'à hier, des grévistes n'avaient pas encore reçu leur solde du mois de décembre. Suspension ou retard de virement ? En tout cas, tout porte à croire qu'il s'agit d'une suspension de salaire des grévistes. Et pourtant, parole avait été donnée par le médiateur aux responsables des grévistes que les salaires des médecins seront payés. Joint hier au téléphone, Atté Boka, le porte-parole du directoire de la coordination des syndicats des personnels de la Santé, nous a donné sa position sur la menace de la suspension de leur salaire. "Nous avons jusqu'au 31 décembre pour juger. Nous demandons donc à tous nos camarades militants des quatorze syndicats de la Santé de rester à l'écoute et d'être calmes jusqu'au 31 décembre", a-t-il dit avant de souligner que "jusqu'à ce jour, aucun agent de Santé n'a été payé". Pour lui, tout sera clair au jour du 31 décembre, "On saura si l'employeur veut ou ne veut pas nous payer", a-t-il conclu. Des médecins qui nous ont joint au téléphone, hier, ont confirmé le non payement de leur solde. Certains ont confié que l'assurance leur a été cependant donnée par la Direction de la solde que tous les salaires seront virés aujourd'hui 26 décembre 2009. Le gouvernement va-t-il respecter cette échéance ? Rien n'est moins sûr.
Cinthia R Aka



Inscrivez vous pour postez un commentaire sur