Identifie Toi     Inscris Toi

 vendredi 13 novembre 2009 par Le Nouveau Réveil

Le secrétaire général du Pdci et directeur de campagne du candidat Henri Konan Bédié à la prochaine élection présidentielle, Alphonse Djédjé Mady, a eu une rencontre hier à la maison du Pdci, avec les élus et les délégués communaux et départementaux. Au cours de cette rencontre qui a servi de cadre pour la direction de campagne de donner des informations sur la liste électorale provisoire qui sera affichée bientôt et le contentieux, le directeur de campagne du candidat du Pdci a répondu au Conseil constitutionnel.
"Le Conseil constitutionnel est en train de chercher palabre, alors préparons-nous à faire palabre. Depuis Pretoria 2, l'article 35 de la constitution ivoirienne a été mise entre parenthèses, jusqu'à ce qu'on fasse la révision de la Constitution. Nous avons déposé l'attestation de régularité fiscale du candidat Henri Konan Bédié que le Conseil constitutionnel a demandée. Mais le débat de fond demeure. Il ne faut pas que Yao-N'dré (ndlr : président du Conseil constitutionnel) pense qu'il a une autorité sur ces élections. Même les résultats qui lui seront communiqués seront les résultats certifiés", a-t-il déclaré. Il s'est également prononcé sur la caporalisation des médias d'Etat par le Fpi. Sur cette question, il a indiqué que "dès l'instant où les candidatures sont déposées, on devrait entrer dans l'égalité. Ce serait l'une des questions que le Cpc va régler". Il a dénoncé les visites dites d'Etat de Laurent Gbagbo alors que ce dernier a déjà déposé sa candidature. "Quand on a déposé sa candidature, on arrête les visites d'Etat. Quelle décision d'Etat va-t-on prendre en ce moment?" s'est-il interrogé avant d'indiquer que tous les candidats qui tournent sont en campagne. Au cours de cette rencontre, le comité électoral et le comité juridique de campagne ont donné des détails sur la liste électorale provisoire et la gestion du contentieux aux délégués et élus du Pdci. Afin que ceux-ci fassent le relais auprès de leurs militants de base.
Jules Claver Aka


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur