Identifie Toi     Inscris Toi

 mercredi 4 novembre 2009 par Le Temps

Le Président de la République, Laurent Gbagbo sera à Séguela le 12 novembre 2009 dans le cadre d'une visite d'Etat. Amadou Soumahoro, membre du Rdr mène déjà une campagne d'intoxication sur le terrain pour démobiliser les populations.

La visite d'Etat du Président Laurent Gbagbo à Séguela dérange énormément le Rdr. Aussi, cette formation man?uvre t-elle pour démobiliser les populations. Elle organise une campagne d'intoxication et de désinformation. L'homme commis à cette tâche se nomme Amadou Soumahoro. Ce dernier est depuis quelques jours sur le terrain. Il passe de maison en maison pour demander aux populations de ne pas sortir pour accueillir le chef de l'Etat. Le prétexte évoqué est que le Président Laurent Gbagbo venant de déclarer sa candidature à la présidentielle prochaine, arrive dans la région à tant que candidat. Et non en tant que Président de la République. Malheureusement pour lui, il a été mis en minorité. Les populations sont à pied d'?uvre pour la réussite de la visite. Plusieurs réunions sont organisées. Joint hier au téléphone, le chef du village de Séguela, Diomandé Mégbèma soutient que personne ne peut saboter l'arrivée du chef de l'Etat dans la région du Worodougou. " Depuis l'annonce de la visite du Président Gbagbo, en tant que chef du village, j'ai envoyé des missions dans toutes les contrées pour informer les uns et les autres " fait-il remarquer. Et de préciser : " C'est nous qui avons adressé une invitation au Président Laurent Gbagbo pour qu'il vienne dans notre région ". Le chef du village révèle que pour le bon déroulement de cette visite d'Etat, des commissions ont été mises en place. " Tout le monde veut faire parti des commissions. Chacun met la main à la pâte.

Nous allons tout mettre en ?uvre pour que la visite du Président Laurent Gbagbo soit une réussite. Et qu'il n'y ait aucun incident ", soutient-il. Il faut rappeler que le lundi 21 septembre 2009, une délégation des grandes familles de Séguela et de la chefferie traditionnelle a rencontré le préfet de Région, Brahima Fofana. Au cours des échanges, le chef du village de Séguela, Diomandé Mégbèma a, au nom de la délégation, exprimé le désir ardent de recevoir le Président de la République en visite d'Etat. Selon lui, le Président de la République a déjà parcouru tout le nord et nord ouest. Donc sa région entend réserver à son tour un accueil hors du commun pour lui marquer sa reconnaissance. Il n'a pas manqué de dire que le Worodougou constitue un baromètre en matière politique. Avant d'indiquer que la région a, dans le passé, joué un rôle déterminant dans la conquête du pouvoir par le Président Houphouët-Boigny. Le chef du village de Séguela souhaite que le Worodougou soit inscrit en premier dans le programme des futures visites d'Etat. A la fin de la rencontre, les populations ont remis un courrier d'invitation au préfet de le transmettre au chef de l'Etat. Amadou Soumahoro est vraiment de mauvaise foi. On se rappelle qu'après les événements douloureux de Séguela de 2008, le chef de l'Etat a fait un passage éclair dans la région. Afin de faire baisser la tension. Dans son intervention, Amadou Soumahoro sollicitait pourtant au titre des doléances, une visite d'Etat au Président de la République dans la région du Worodougou.

Yacouba Gbané


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur