Identifie Toi     Inscris Toi

 mardi 27 octobre 2009 par Le Temps

Plusieurs communautés religieuses de Côte d'Ivoire, dont l'église du christianisme céleste avaient reçu récemment un fonds de la part du Président de la République. La répartition ou la gestion de ces fonds alloués à la communauté céleste avait suscité de vives polémiques. Créant ainsi, de vives suspicions au sein du corps de christ. C'est pour appeler au rassemblement, à l'union et à la réconciliation des fidèles de l'église céleste que la jeunesse estudiantine céleste de Côte d'Ivoire (Jeci) a animé, samedi dernier, à la bibliothèque nationale, un point de presse. Par la voix de son président, Kacou Aka, la jeci a dénoncé le comportement déviationniste et les allégations mensongères d'un groupuscule de jeunes à l'endroit de Kanon Luc. Selon lui, il ne s'agit pas de lancer la pierre à qui que ce soit. L'église, dira-t-il, ne doit pas être le foyer des tensions. " C'est malheureux que nous en sommes arrivés aujourd'hui à parler de tendances au niveau de l'église céleste ", a-t-il déploré. Avant d'ajouter que la jeunesse estudiantine céleste ne veut plus parler en termes de tendances, mais souhaite voir une seule et unique église céleste de Côte d'Ivoire. " Si l'église doit être divisée, elle perd sa mission ", a constaté le président de la Jeci. Les jeunes célestes ont par ailleurs encouragé Kanon Luc à poursuivre sa mission de réunification de l'église céleste.

F. Toti


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur