Identifie Toi     Inscris Toi

 mercredi 16 septembre 2009 par Le Temps

Nous sommes présents à Yamoussoukro, dans le cadre de la mise en ?uvre du Traité d'amitié et de coopération entre le Burkina- Faso et la République de Côte d'Ivoire, qui a été signé le 29 juillet 2008 à Ouagadougou.

Notre session ministérielle se charge de préparer la réunion des Chefs de Gouvernement qui, à leur tour, se rencontreront et examineront les dossiers pour transmission au sommet. Nous avons plusieurs points à notre ordre du jour. Nous avons les questions diplomatiques, politiques, commerciales, sécuritaires et les infrastructures. Aucun domaine n'est épargné. Nous allons arrêter des conclusions ; faire le point ; relever les difficultés et proposer des solutions aux Chefs de Gouvernements qui, à leur tour, devront saisir la Conférence.

Nous encourageons fortement ce genre de concertation entre les différents chefs d'Etat et de Gouvernement. Il faut bien qu'il y ait une locomotive. Vous vous souvenez que l'Union européenne est partie sur la base de la communauté de charbon et de l'acier entre l'Allemagne et la France. Il est tout -à- fait indiqué d'encourager le fait que les chefs d'Etat puissent se concerter et trouver des solutions que nous pourrons porter au niveau sous- régional, comme l'Uemoa et la Cedeao.

source: cotedivoirepr.ci


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur