Identifie Toi     Inscris Toi

lundi 20 juillet 2009 par Le Journal De L'Economie

Nombreuses sont les opinions pour qui les églises et les mosquées regorgent de grandes
richesses. A tort ou à raison, ce débat amène à retracer l'histoire de la relation que ces deux
religions, phares en Côte d'Ivoire, ont avec l'argent.
Officiellement, le Christianisme et l'Islam, ne reçoivent ni subvention ni aide de l'Etat. Ils vivent essentiellement des contributions personnelles des fidèles. Les sources de financement, pour l'église sont principalement de trois ordres quand celles de la religion musulmane sont réduites à deux.

Par CONSTANT GUEY
Lire la suite de cet article dans le JDE n°21 du lundi 20 au dimanche 26 juillet 2009-07-18


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur