Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 10 juillet 2009 par L'intelligent d'Abidjan

C'est le lundi 13 juillet prochain que démarrent les épreuves écrites du Brevet des Techniciens du Supérieur (BTS). Afin de donner les informations s'y rattachant, M. Doulaye Coulibaly, directeur des examens du BTS, a organisé le jeudi 9 juillet 2009 au ministère de l'Enseignement Supérieur sis au Plateau, un point de presse. M. Doulaye a souligné qu'il y aura cette année, beaucoup de changements sur le BTS 2009. Innovation importante, c'est que les centres d'examens seront autonomes. Cela revient à dire que les épreuves seront décentralisées, et que les grands centres auront à leur charge, les corrections et les proclamations des résultats. Ainsi, la direction des examens ne sera pas le lieu où devront s'agglutiner les candidats afin d'avoir leurs résultats. M. Doulaye a révélé que les examens se passeront en deux temps. Il y aura d'abord les épreuves écrites pour les filières Industrielles qui se dérouleront du 13 au 20 juillet 2009, et ensuite les épreuves écrites pour les filières Tertiaires qui débuteront du 27 juillet au 03 août 2009. Les épreuves orales et les soutenances se dérouleront sur la période allant du 05 au 10 août 2009. Cette année, le nombre des candidats au BTS qui est de 38.221 est inférieur à celui de l'année dernière qui était de 39.428 candidats. Les experts au ministère réfléchissent sur les causes de cette légère désaffection. Leurs conclusions seront portées au ministre dans les semaines à venir. Ce qu'il faut retenir sur les statistiques, c'est que pour le secteur Tertiaire, il y a 26.474 candidats. Pour le secteur Industriel 9.452 candidats et enfin pour l'Informatique de Gestion 2.295 candidats. Six (06) centres ont été retenus pour l'intérieur : Yamoussoukro, Bouaké, Abengourou, Gagnoa, Adzopé et Alépé. Le directeur des examens a aussi rappelé les deux innovations majeures. La première, c'est que les épreuves pratiques seront faites après l'admissibilité. Quant à la seconde, c'est le retour de la note éliminatoire. Cette décision, a-t-il affirmé, avait été prise lors du séminaire sur le BTS en avril 2008. M. Doulaye a souligné que les nombreuses innovations ont pour but de rendre le BTS plus crédible et à même de trouver sa place dans la compétition vers l'emploi et l'embauche.

Olivier Guédé


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur