Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 3 juillet 2009 par Islam Info

A l'occasion du lancement officiel de l'université Musulmane, nous avons recueilli les propos de quelques participants.


Le représentant de l'ambassadeur d'Egypte : C'est un moment historique

Je suis très heureux d'assister à cet événement qui est très important à mes yeux. J'espère que cette université marchera convenablement, et atteindra ses objectifs. C'est-à-dire former des étudiants ivoiriens capables de développer le pays. C'est donc un grand moment de la vie de la communauté musulmane en Côte d'ivoire. C'est par la formation qu'on atteint les niveaux de développement les plus élevés. Je souhaite donc bonne chance et bon courage aux initiateurs de cette noble entreprise.


S.E.M. Jamal Bakhor Balkayhour (l'Ambassadeur de l'Arabie Saoudite en Côte d'Ivoire) : Notre pays soutiendra l'initiative

Je suis très heureux d'avoir assisté à une cérémonie de ce genre à savoir, le lancement officiel de l'Université musulmane de Cote d'Ivoire. Je suis surtout ravi qu'on utilise toutes les langues notamment le français, l'anglais, et l'arabe dans le cadre de la formation. Cela est de bon augure car aujourd'hui, ces trois langues sont des langues internationales qui sont le levier du développement à travers le monde. Pour terminer, je souhaite beaucoup de succès à cette entreprise et prie Allah pour que cette initiative soit une réussite.
Notre pays a 28 projets d'aide pour l'Etat de Côte d'Ivoire et l'Université aura sa part inch-Allah



Aboubacar KONATE,Président de l'OEECI : Cette université est une bouffée d'oxygène pour nous

C'est une fierté pour nous d'avoir une telle université dans notre pays. Cela nous arrache une épine du pied en tant que formateur. Comme vous le savez, les activités d'enseignement de l'OEECI sont essentiellement fondées sur les études islamiques or nos élèves, à la fin de leur formation, sont obligés d'aller à l'étranger pour poursuivre leurs études. Avec cette université, ils peuvent rester sur place pour achever ces études. Pour conclure, je dirai donc que je suis très heureux de la mise en place de cette structure qui nous permettra d'améliorer le niveau d'étude de nos élèves.


Docteur N'GOUAN Mathias, Coordination de la CNCI : je soutiens l'esprit qui anime ce projet

L'esprit qui a guidé la mise en place de cette université est un bon esprit surtout l'esprit qui consiste à faire un brassage de tous les enfants de la Côte d'Ivoire qui veulent acquérir le savoir. En ouvrant les études sur les nouvelles réalités du monde contemporain comme la langue arabe et autres. Et surtout l'enseignement des matières classiques telles que la littérature la science et la technique, l'économie et autres. C'est une bonne initiative et il faut rendre hommage aux initiateurs de cette entreprise.


DOSSO Lémissa (Vice-président du CNI, ex Directeur Régional de l'enseignement général) :
Je loue Allah qui nous a permis d'atteindre ce jour et j'en profite pour exprimer ma satisfaction à double titre?.

D'abord en tant que vice président du CNI. Car je vois l'aboutissement d'un long processus qui a mobilisé toutes nos énergies. Ensuite en tant qui enseignant, car j'ai été professeur; proviseur, Directeur régional et ensuite inspecteur général de l'enseignement. Dans cette position, ce qui vient de se passer ne peut que rencontrer notre agrément et notre joie. Vous savez que la formation est une longue chaîne qui va du préscolaire au primaire, et enfin au supérieur. Vous serez d'accord avec moi que si la chaîne s'arrêtait au secondaire, le processus serait inachevé. Donc l'avènement d'une université qui plus est une université musulmane est une bonne chose. Et nous ne pouvons que faire des bénédictions pour accompagner cette ?uvre.
Qu'Allah nous aide.


Hadja Kanté Fatoumata Soukoulé (Membre du CNI dept DEF )

Vous me voyez toute en sourire ! Parce que je suis Membre du Département chargé de l'Education et de la Formation (DEF) du bureau exécutif du CNI. C'est un projet que nous suivons depuis l'an 2001. Aujourd'hui, nous remercions Allah de nous avoir permis de faire le lancement. Avec l'aide d'Allah, je pense qu'on pourra ouvrir l'université à la rentrée prochaine 2009-2010.

Propos recueillis par kemebrama@hotmail.com


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur