Identifie Toi     Inscris Toi

mardi 23 juin 2009 par Nord-Sud

Les fournisseurs, entrepreneurs et prestataires de services de l'Etat dénoncent la partialité du trésorier régional de Bondoukou dans la répartition des fonds octroyés par le trésor pour le paiement de leurs factures. A en croire M. Youssouf Diabagaté, délégué régional du groupement professionnel des fournisseurs, entrepreneurs et prestataires de services de l'Etat aucune proportionnalité n'est observée par le trésorier dans le paiement des factures . A titre d'exemple, il a cité le cas des entreprises Reda dont les factures s'élèvent à plus de 100 millions Fcfa au titre des années 2008 et 2009. Seulement 1,5 million de Fcfa a été payé par le trésorier régional. Assailli par ses fournisseurs, M. Reda Hussein a été contraint de s'offrir un séjour dans son Liban natal . Dans sa quincaillerie où nous nous sommes rendu, les employés hésitent encore à décrocher le téléphone quand il sonne. Autre cas énuméré par M. Diabagaté, l'opérateur Samat plus chanceux que le premier a seulement reçu 2,5 millions de Fcfa sur des factures d'un montant de 28 millions de Fcfa. Pendant que certains opérateurs reçoivent 6 à 10 millions chacun . Et d'ajouter qu'il ne comprend pas la répartition des 100 millions de Fcfa reçus par le trésorier régional. M. Kossonou Kouassi Ignace, trésorier régional pour sa part évoque le principe d'antériorité qui consiste à payer les factures les plus anciennes. Il précise que les factures prioritaires sont celles de 2007 des domaines de la santé, de l'éducation et des affaires sociales . Il révèle qu'une bonne partie des fonds a servi au paiement des Cooges. Je ne peux pas payer des factures de 2008 et de 2009 au détriment de celles de 2007. Je reste devoir plus de 100 millions de Fcfa au titre des factures de l'année 2007 et plus de 400 millions au titre des factures de 2009 . Au trésor de Bondoukou, la liste des bénéficiaires de ce fonds est affichée. 56 au total devront se contenter de 70 millions de Fcfa seulement après le paiement des Cooges. Mécontent, le repésentant de ces créanciers de l'Etat exhorte le trésor à affecter des fonds supplémentaires.

Jean Michel Ouattara
Correspondant Régional


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur