Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 11 juin 2009 par Notre Voie

Mme Atchori Dédou Louise est la nouvelle secrétaire générale de la section OFFPI de Cosrou, village enclavé et situé à une vingtaine de kilomètres sur l'axe Dabou-Grand Lahou, sur la Côtière, dans le département de Dabou. Dame Atchori a été investie dans ses nouvelles missions, le samedi dernier, en présence du président de l'Union des Socialistes du Front populaire ivoirien (USFPI), Serge Agnéro. Dix sept membres composent son bureau. Selon elle, la politique de refondation du Front populaire ivoirien (FPI) sied aux femmes de Cosrou. Elle et ses camarades, a-t-elle affirmé, ne regrettent pas d'avoir fait le bon choix, celui de leur adhésion au parti fondé par l'actuel chef de l'Etat. Laurent Gbagbo a un idéal qui rencontre notre assentiment. Le FPI est le seul parti au service de son peuple?, a-t-elle fait remarquer.

Au nom du bureau national de l'OFFPI, de la Secrétaire nationale OFFPI, Marie-Odette Lorougnon, de notre grande fédération OFFPI de Dabou, vous êtes investie en ce jour secrétaire générale de la section OFFPI de Cosrou?, a déclaré pour sa part, Mme Agnéro Sylvie, la fédérale OFFPI de Dabou en investissant dame Atchori Dédou Louise. Agnéro Sylvie a également décerné, au nom de la nationale OFFPI, 37 diplômes d'honneur à des Mamans Gbagbo?, des femmes qui se sont particulièrement distinguées par leur attachement au FPI dans ce village. Elle a également encouragé toutes les femmes de ce beau village à continuer de militer au FPI parce que, dira-t-elle, Laurent Gbagbo est un combattant de la liberté, un vrai patriote.

L'invité spécial de cette cérémonie, Serge Agnéro qui a reçu un accueil enthousiaste, a aspergé d'eau les 17 membres du nouveau bureau de la section OFFPI de Cosrou pour sacrifier à la tradition. Le président de l'Union des socialistes du FPI a fait un véritable cours aux femmes de Cosrou sur l'histoire du FPI, la longue et difficile marche de ce parti vers le pouvoir d'Etat, le combat acharné et aveugle du PDCI contre Laurent Gbagbo. Il a égrené son rêve de développement? du Leboutou (la construction de warfs à Cosrou, Gali et Toupah pour évacuer les produits agricoles à Abidjan pour éviter les pertes de temps sur les routes terrestres) le versement effectif des ristournes aux villages qui hébergent les usines d'huileries pour ne citer que ceux-là. Il a déploré que ces ristournes soient détournées par des autorités administratives locales au détriment des villageois.

Le parrain de cette cérémonie, M. Adou Bohui (fils du village et militant de première heure du FPI à Cosrou), le secrétaire général de section FPI de Cosrou (Mélèdje Athanase Djimian) et le chef du village, Latte N'Guessan Paul, n'ont pas tari d'éloges à l'endroit de Laurent Gbagbo et ont appelé tous les villageois de Cosrou à voter massivement le candidat du FPI aux prochaines élections présidentielles.

Charles Bédé


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur