Identifie Toi     Inscris Toi

samedi 26 juillet 2008 par Le Temps

Les populations de Guéyo et de Sassandra ont été reçues hier, en audience par le Président Laurent Gbagbo. C'était au palais de la présidence au plateau. Après la nomination de S.E.M. Koné Boubacar comme Directeur de protocole d'Etat, les populations des départements de Guéyo et de Sassandra se sont senties honorées par le chef de l'Etat. Au dire de leur porte-parole, M.Libi Koita Vincent, il était plus que nécessaire que les populations se déplacent pour témoigner leur reconnaissance au Président de la République qui, dans le cadre de la mise en ?uvre de la politique de décentralisation a également érigé la circonscription de Guéyo en chef lieu de département. Avant d'exposer au chef de l'Etat, le chapelet des maux dont souffrent les deux localités, M. Libi Koita a exprimé le soutien de Sassandra et de Guéyo à Laurent Gbagbo et lui ont fait la promesse de se mobiliser au moment des élections pour consacrer sa victoire face à ses adversaires. Au nom de ses frères et s?urs, le maire de Sassandra a souhaité que de sa position auprès du Président, le Directeur du Protocole d'Etat soit leur interprète. S'agissant des maux qui minent les deux départements, la porte-parole a dressé un tableau sombre de la situation de la léthargie dont ils sont l'objet. Selon lui, les axes routiers Sassandra-Gagnoa, via Guéyo et Sassandra-Lakota qui ont permis le développement de l'arrière pays sont dans un état de dégradation qui ne dit pas son nom. Révélant par la même occasion que pour parcourir les 160 km qui séparent Gagnoa de Sassandra, il faut au moins 9 heures de route. Les problèmes liés à l'adduction d'eau potable, à l'électrification de villages et le chômage des jeunes n'ont pas été oubliés. Sur le chapitre de l'électrification, a dit M. Libi Koita, Sassandra et Guéyo semblent les moins lotis. Pour ce qui est du premier département, il ne compte que 5 villages électrifiés sur la soixantaine de villages qui le composent. Quant à Guéyo, il ne totalise que 4 villages électrifiés sur les 32 qui le composent. Aussi, a-t-il souhaité non seulement le bitumage des axes routiers cités plus haut, mais aussi la réalisation des projets prévus pour les départements en question et stopper pour cause de guerre. Notamment, la construction de la Résidence de vacances pour les chefs d'Etat de Côte d'Ivoire. Cela pour le bonheur des populations. Il a également demandé au Président Laurent Gbagbo la création de deux sous-préfectures dans les localités de Grihiri dans le canton Kodia et de Logbakua dans le canton Bakoué. Concernant l'éducation des enfants desdits départements, les populations ont souhaité la contruction de trois collèges dans les sous-préfectures de Sago, Dakpadou et Dabouyo. A côté de cela, elles ont souhaité la transformation du collège KFW de Guéyo en Lycée et son électrification pour le rendre fonctionnel. Signalons qu'en guise de remerciement, ces populations ont offert plusieurs présents au Président Gbagbo.

Pierre Legrand
legrand07539420@yahoo.fr


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur