Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 10 juillet 2008 par Notre Voie

La réunion convoquée par le Centre de commandement intégré (CCI) de Yamoussoukro à l'intention des groupes d'auto-défense de l'Ouest pour les informer sur le mode DDR a failli connaître un dénouement malheureux. Et pour cause, ce lieu a été le théâtre d'une violente dispute entre les éléments du mouvement d'auto-défense Miloci et leur responsable, le pasteur Gammi.
A l'origine, un problème d'argent portant sur la somme de dix millions que ce dernier aurait détourné à l'insu de ses éléments. Le pasteur Gammi n'a plus de crédibilité auprès de nous, car il s'est enfin avec les dix millions de francs que le Président de la République nous a offerts lors de son passage à Guiglo, c'est donc pour cette raison que nous l'avons bloqué ici pour qu'il nous rende compte, indique le commandant'? Akobé, le chef des opérations militaires de cette structure. Ce dernier a poursuivi ses propos en mettant en garde le chef du Miloci contre les agissements qu'il ferait au nom de ce mouvement d'auto-défense. Nous ne le reconnaissons plus comme notre chef, parce qu'il a écrit dans la presse qu'il ne se reconnaît plus dans le Miloci () C'est pourquoi nous lui demandons de s'éloigner de nous?, a-t-il martelé.
Le calme est revenu grâce à la médiation du général? Maho Gloféi. Interrogé, le pasteur Gammi n'a pas voulu se prononcer sur ce sujet.


Gervais Amany gervaisamony@yahoo.fr


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur