Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 10 juillet 2008 par Le Patriote

L'amélioration de la santé des enfants et femmes enceintes est une des préoccupations majeures pour le gouvernement japonais. Il a procédé hier à la signature d'un protocole d'accord avec l'Organisation des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF) au ministère de la santé et de l'hygiène publique. A travers cet Accord, le Japon octroie 1,3 milliards Fcfa au gouvernement ivoirien pour la prévention des maladies infectieuses. Cette manne servira d'une part à l'achat de vaccins contre la poliomyélite, de chambres froides, d'autre part à la fourniture de moustiquaires imprégnées de longue durée .S'y ajoute l'achat de médicaments de lutte contre le paludisme. Le chargé d'affaires de l'Ambassade du Japon, Kazuhiko Nishiuchi a indiqué son pays est déterminé à poursuivre son combat pour la lutte contre les maladies infectieuses initié depuis quatre ans. La baisse significative et constante de la mortalité infanto maternelle due au paludisme est toujours un objectif essentiel que nous voudrions atteindre à travers le projet ''Prévention des maladies infectieuses en Cote d'Ivoire phase 4'' a expliqué M. Nishiuchi. La représentante résidente par intérim de l'Unicef Sylvie Dossou, quant à elle, a souligné l'importance de ce don. Lequel va sauver beaucoup d'enfants et de femmes enceintes. Exprimant sa gratitude à l'endroit de son donateur, le ministre de la Santé et de l'Hygiène publique, Dr Allah Kouadio Remi, a soutenu que ce don contribuera à améliorer la santé des personnes vulnérables (enfants de moins de cinq et femmes enceintes). Il faut noter que ce protocole couvrira la période de Janvier 2009 à Décembre 2009. Grâce à ce don 878.503 femmes enceintes disposeront d'un traitement préventif contre le paludisme dans 72 districts sanitaires.
Anzoumana Cissé


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur