Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 23 mai 2008 par Le Jour

La commission électorale indépendante (CEI) vient de bénéficier d'un appui financier de la part de la Cedeao. Pour le financement de certains secteurs du processus électoral. Un chèque de 500 000 dollars US soit plus de 276 millions de Fcfa a été remis au président Mambé Beugré.

Les responsables de la commission électorale indépendante (CEI) dans le cadre du financement du processus électoral dont ils ont la charge viennent de bénéficier d'un appui financier de la part de la Cedeao. Au cours d'une brève cérémonie au siège de la CEI aux II Plateaux, le président de la commission de la Cedeao, le Dr Ibn Mohamed Chambas a remis un chèque de 500 000 dollars US, soit plus de 276 millions de Fcfa au président de la CEI, M. Robert Beugré Mambé. Cette somme qui est la contribution de la Cedeao au panier commun mise en place par les bailleurs de Fonds et gérée par le Pnud-Côte d'Ivoire, selon les donateurs. Notamment dans les domaines de la sensibilisation, de la formation et de la production de documents électoraux. Au sortir de l'audience, Dr Ibn Chambas a déclaré à la presse que ce geste de sa structure exprime ainsi la confiance et l'optimisme en la CEI pour les préparatifs des joutes électorales. La commission de la Cedeao entame dès, aujourd'hui (Ndlr : hier) la première étape de son assistance au processus électoral à travers la remise symbolique d'un chèque de 500 000 dollars Us à la CEI. Comme contribution au panier commun mis en place. Nous suggérons que cette dette modique contribution serve à appuyer les activités de la CEI dans les domaines de la sensibilisation, de la formation et de la production de documents électoraux , a-t-il indiqué. Non sans souligner que ce n'est que le départ concernant sa structure. Nous vous rassurons que cette contribution n'est que le début. Au fur et à mesure de l'évolution du processus, notre assistance s'adaptera aux besoins exprimés par la CEI . Un appel a été lancé aux autres bailleurs de Fonds en vue de mobiliser des ressources additionnelles indispensables à l'organisation des élections et à la sortie de crise. Dr Ibn Chambas a profité de l'occasion pour féliciter les autorités ivoiriennes à poursuivre sur cette lancée. En vue de la tenue effective d'élections justes, transparentes, apaisées, libres et crédibles, le 30 novembre prochain.


J.S.K


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur