Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 16 mai 2008 par Le Patriote

L'assurance. C'est le maître mot du discours prononcé par le ministre de la Communication, Ibrahim Sy Savané, qui rencontrait, hier à son cabinet au Plateau, les représentants de la presse internationale en Côte d'Ivoire. Pour le premier responsable de la Communication, la matière première du journaliste, c'est l'information. Et en vue d'une mise à disposition efficiente de cette denrée, Sy Savané a conforté les correspondants de la presse internationale de la disponibilité de ses services qui regorgent de compétences en la matière: Nous avons voulu rencontrer les correspondants de presse pour dire que nous sommes à leur disposition pour leur fournir les informations dont ils ont besoin. Au niveau du cabinet, nous allons mettre en place un dispositif pour pouvoir avoir contact beaucoup plus fréquent avec vous. En tout cas nous allons tout faire pour que tous les centres qui détiennent l'information dont vous avez besoin se mettent en branle , a-t-il rassuré, évoquant en outre les mesures que le gouvernement envisage dans ce sens. Autre sujet, non moins important, traité par le ministre, c'est la question de la sécurité des reporters sur le terrain. Là-dessus, le ministre, loin de créer une psychose ni sonner le tocsin face à une quelconque alerte, a exhorté les représentants de la presse internationale à la prudence car, le moindre incident qui arrive à quelqu'un de la presse nous concerne directement. Dans les échanges qui ont suivi l'exposé liminaire du ministre, les correspondants de médias dont RFI, Africa N°1, Al Jazeera, AFP, Reuters, ont souhaité que l'information institutionnelle soit à leur portée avec célérité. Des sujets liés à la presse locale, sur la Convention collective ont été ébauchés. En tout, le ministre de la Communication avait à c?ur de rassurer les journalistes de la presse internationale sur les conditions idoines pour l'exercice de leur métier. En vue d'accompagner le fragile processus de paix .
Jean- Antoine Doudou


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur