Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 10 avril 2008 par Le Temps

Depuis mars 1999, une coordination Front populaire ivoirien (FPI) travaille d'arrache-pied pour l'implantation de la famille politique d'Affi N'Guessan au Danemark. Mise sur les fonts baptismaux par Edouard Yro Gozz -anciennement premier président de la Communauté des Ivoiriens du Danemark (CID)-, qui en est l'actuel Secrétaire général, elle est constituée de trois (3) grandes sections, à savoir la section de la Fionie (centre du Danemark), celle de Jutland (dans le Nord du pays) et de Sealand, une région de Copenhague. Des différentes structures du FPI de la Scandinavie, cette coordination est de loin, la plus structurée et la plus active. Et ce, au regard des différentes actions qu'elle a menées, depuis sa mise en place, pour le rayonnement du parti dont est issu le Président Laurent Gbagbo. Parmi celles-ci, l'on peut notamment retenir les tournées de sensibilisation dans les différentes sections. La participation annuelle Forum social de Copenhague où le FPI bénéficie d'un stand et de la journée du militant. L'organisation de plusieurs conférences, notamment avec Diaby Kalilou de l'Allemagne, le professeur Gary K. Bush (2 conférences), Konaté Navigué (jeunesse FPI) Ahoua Stallone (Alliance des jeunes patriote) etc. Sans oublier la projection du film documentaire d´Henri du Parc suivi d'un dîner-débat. Dans le cadre de la crise qu'a connue la Côte d'Ivoire, Edouard Yro Gozz et ses camarades ont contribué à l'organisation d'une grande marche successivement sur le parlement danois, l'ambassade de France, du Burkina et de la Côte d'Ivoire au Danemark. Ils ont même rencontré des parlementaires danois pour leur expliquer les raisons profondes de cette crise. Ils ont aussi introduit une action en justice contre la France. Toutes ces activités ont été entièrement prises en charge par les membres du bureau. Au regard de la qualité du travail accompli, mais aussi vu le nombre des sections (3), il est désormais temps que la direction du parti érige cette structure en une représentation à part entière. Pour éviter que ceux qui ont décidé de mener le combat de la Côte d'Ivoire souveraine, ne soient découragés et rendent le tablier, pour s'allier à une autre cause. Ce serait vraiment dommage pour le FPI d'Affi N'Guessan.

Frimo D. Koukou
koukoudf@yahoo.fr


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur