Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 20 avril 2007 par Fraternité Matin

Décédé le 11 avril dernier des suites d'une longue maladie, Moussa Kourouma sera conduit à sa dernière demeure aujourd'hui au cimetière municipal d'Abobo, après la prière de 13 heures. L'inhumation sera précédée de la levée du corps, à 12 heures, à la morgue du Chu de Yopougon. Ancien instituteur, passionné de théâtre, Moussa Kourouma avait délaissé la craie pour les planches, contribuant immensément à l'essor du théâtre ivoirien. Il a été le directeur des Compagnons d'Akati et fondateur du Ballet national. Avec ces troupes et ses compagnons de l'époque, Adjé Daniel et Bienvenu Neba entre autres, il avait parcouru le monde entier. Depuis quelques années, il s'était retiré à Tiassalé où il s'occupe de la Bourse du tourisme. Avec sa disparition, c'est une des bibliothèques du théâtre ivoirien qui brûle. De nombreux hommes des arts lui ont rendu hommage d'ailleurs. Parmi eux, son petit frère blanc , le Français Jean Roche, l'Auvergnat, qui, dans un hommage au disparu, salue en lui un homme qui savait converser avec le feu et le maîtriser à l'instar des forgerons, caste à laquelle il appartenait.
E. Kodjo


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur