Identifie Toi     Inscris Toi

lundi 10 mars 2008 par Fraternité Matin

Arraché à l'affection des siens, le 3 février dernier, l'ex-DG de l'Oser, Yobouet Philippe, a été conduit à sa dernière demeure, le week-end dernier. Il repose à jamais à Subiakro, son village natal. A moins d'une dizaine de kilomètres de la ville de Yamoussoukro. Mais avant, sa famille biologique, ses amis , connaissances et collègues, de même que les autorités étatiques et élus locaux, auxquels s'ajoute sa famille politique, ont tenu à lui rendre un dernier hommage. D'abord à Ivosep et dans son village où une messe de requiem a été dite pour le repos de son âme.
Yobouet Philippe, avant l'ultime séparation, a été fait chevalier dans l'ordre du mérite national à titre posthume. Le drapeau national a été remis à sa famille, par le préfet de Yamoussoukro, Nassa Dacoury, représentant le Chef de l'Etat qui a offert 20 millions de FCFA pour l'organisation des obsèques. A 13 h 30, il est conduit au caveau familial. Où il repose en paix. En attendant la résurrection éternelle. Rappelons que le regretté, ingénieur de son état, fut d'abord directeur départemental des travaux publics à Korhogo, puis directeur général de l'Oser, avant d'être nommé quelques semaines avant son rappel à Dieu, inspecteur général des transports. Il laisse derrière lui une famille inconsolable de 14 enfants.




Koffi Kouamé
Correspondant Régional


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur