Identifie Toi     Inscris Toi

lundi 10 mars 2008 par Fraternité Matin

La paix est enfin revenue entre les trois générations du peuple Gwa, après 8 ans de conflit dans la sous-préfecture d'Oghlewapo. Les générations Gnondo Lablon et Domlho de la sous-préfecture d'Oghlwapo (département d'Alépé) ont décidé le 07 mars dernier de fumer le calumet de la paix. La cérémonie de réconciliation s'est déroulée à Domolon en présence de M. Douon Ouohi Nestor, sous-préfet de ladite localité. Les faits remontent au 10 mars 2000. Ce jour-là, comme l'exige la tradition, la génération Gnondo Domlho regroupant les villages de Domolon, Monga, Ingrakon, Andou M'batto, N'Gokro et Motobé, à l'issue d'une fête consacrant la sortie officielle de son tam-tam était allée saluer les Lablon (Dabré, Akouré, Oguédoumé, M'batto Bouaké, N'Kiaté), son homologue à Dabré. Malheureusement, contre toute attente, un incident provoqué par les Lablon a fait plusieurs blessés dans le rang des Domlho. Depuis lors, la tension est restée vive et ces générations s?urs se regardaient en chiens de faïence. 8 ans après, les Lablon ont décidé de demander pardon aux Domlho. Le sous-préfet les a donc félicités pour cette leçon d'humilité et de sagesse. Avant de saluer le désir du peuple Gwa de retrouver son unité dans un élan de solidarité. Et de les inviter à aller au-delà des symboles pour régler tous les autres conflits qui existent dans cette sous-préfecture. Afin, dit-il, de se consacrer à son développement. Libations et chaudes accolades entre les frères ennemis d'hier ont mis fin à cette cérémonie.



Boni Amlaman
Correspondant local


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur