Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 7 février 2008 par Le Matin d'Abidjan

Le ministère d'Etat, ministère du plan et du développement compte jouer pleinement sa partition dans le cadre de la reconstruction post-crise qui s'annonce à grands pas. Le patron de ce département, Paul Antoine Bohoun Bouabré, a fait savoir qu'il faut restituer à la planification et au développement leur place dans la reconstruction du pays. C'était hier au cours de la présentation de v?ux des agents du ministère à son égard à l'immeuble Sciam. Nous devons nous donner les outils de travail pour accomplir efficacement nos missions. Parce que la paix est de retour, il faut que tout le pays soit prêt pour redémarrer la machine afin d'atteindre la vitesse de croisière. Nous avons les atouts et les moyens pour être le véritable moteur de la croissance et du développement économique de la sous-région. La Sir doit accélérer le raffinage du pétrole, la Gestoci doit également améliorer l'approvisionnement en gaz , a recommandé le ministre d'Etat. La loi sur la statistique, le recensement général de la population, la loi sur la politique d'aménagement du territoire, la rédaction du document stratégique sur la réduction de la pauvreté, sont autant de chantiers à réaliser par le ministère du plan et du développement. Bohoun Bouabré a par ailleurs félicité le travail scientifique entrepris par l'institut national de la statistique (INS) et le bureau national d'études techniques et de développement (BNETD) en Côte d'Ivoire et en Afrique. Il souhaite que ces structures se mettent au service du développement, car elles disposent d'informations économiques et de développement fiables. Le ministre s'est attardé sur l'impact du paludisme dans le rendement des travailleurs. De nombreux travailleurs ont des rendements faibles du fait du paludisme. Ce n'est plus une maladie mais un problème de développement, car elle tue plus que le VIH/SIDA. Nos chercheurs doivent approfondir les études pour trouver un médicament préventif , a émis Bohoun Bouabré. Mme Gooré Bi Christine, directrice de la population et du renforcement des capacités a souhaité au nom de tous les agents des v?ux de santé et de prospérité au ministre.

F. T


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur