Identifie Toi     Inscris Toi

lundi 31 decembre 2018 par Abidjan.net

Le dimanche 30 décembre, les populations de la cité de Hozalam à Toukouzou ont célébré dans l'allégresse, les 70 ans de Hozalam, la terre sainte. En effet, en 1948, le prophète Papa Nouveau bâtissait la cité Hozalam. Pour marquer cet événement une cérémonie religieuse s'est ténue en présence des autorités et des fidèles de l'église.



La marraine de cette fête, la ministre Paulettte Badjo, procureur général près la Cour Suprême s'est réjouit de prendre part à cette célébration. "La cité Hozalam est un haut lieu de spiritualité et ses habitants pratiquent les enseignements reçus du prophète à savoir les vertus de paix de non violence, de travail, de tolérance et de partage" a noté Paulettte Badjo.


En avril 1948, sur "prescription divine", le prophète Papa Nouveau quittait
sa terre natale Toukouzou pour créer, la sainte cité de Hozalam. Il s'y établi pour mener son évangélisation. Pour la marraine de la cérémonie, les fidèles doivent continuer la marche de la croissance spirituelle et du développement harmonieux prôné par l'église Papa Nouveau. "J'ose espérer que les enseignements, la vision de paix et d'amour du saint prophète Papa Nouveau, continueront de féconder les esprits des héritiers" a déclaré le procureur général près la Cour Suprême.


Le représentant du président du sénat, Jeannot Ahoussou-Kouadio a pour sa part encouragé les populations et les fidèles à poursuivre l'oeuvre de Papa Nouveau. Martin Koffi a, au nom du président du sénat demandé une prière spéciale à l'endroit du chef de l'Etat et du président du PDCI Henri Konan Bédié.


En prélude à cette cérémonie le sous-préfet de Toukouzou, Doumbia Djibril et la marraine, la ministre Paulettte Badjo ont procédé à la pause de la première pierre des latrines de l'EPP Toukouzou. A cette occasion, Doumbia Djibril a invité les population à maintenir leur cadre de vie sain.

DA

Commentaires


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur



Journaux