Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 14 decembre 2018 par AIP

Abidjan- Le directeur général de la caisse nationale d'assurance maladie (CNAM), Bamba Karim a rencontré, vendredi, des leaders d'associations d'étudiants pour leur présenter l'arrêté fixant les modalités de recouvrement des cotisations des étudiants au titre du régime général de base de la Couverture maladie universelle.

Il s'agissait pour le DG de la CNAM de solliciter l'appui de ces leaders estudiantins, dans la sensibilisation de leurs pairs au moment où prend officiellement fin le 31 décembre 2018, la prise en charge par le gouvernement, des soins de santé pour un total de 150 000 étudiants, dans le cadre de la phase d'expérimentation de la CMU.

M Bamba Karim a fondé son initiative sur la démarche participative qui guide à son action à la tête de l'IPS CNAM afin que toutes les catégories des populations vivant en Côte d'Ivoire se sentent concernées et adhèrent au projet de la CMU. La CNAM est l'institution de prévoyance sociale en charge du déploiement du système, signale-t-on

Ambition majeure du gouvernement en matière de santé, la Couverture maladie universelle (CMU) est un système de protection obligatoire contre le risque maladie au bénéfice de l'ensemble des populations vivant en Côte d'Ivoire (nationales ou non) dont seule une proportion de quelque 5% bénéficie officiellement d'une couverture sociale aujourd'hui.

Reposant sur la solidarité sociale, elle permet sur la base d'une mutualisation des efforts et des risques d'offrir à tous, surtout aux plus vulnérables, un accès, et à moindre coût, à des soins de santé de qualité. Le système tient en deux régimes, l'un contributif dit régime général de base qui exige le paiement d'une cotisation mensuelle de 1000 francs CFA et l'autre non contributif dit régime d'assistance médicale, destiné à des populations reconnues économiquement faibles.

La CMU, après avoir été éprouvée à travers une phase pilote avec les étudiants, est prévue pour être étendue à l'ensemble des populations à compter du 1er janvier 2019. Date à laquelle les étudiants commenceront à cotiser eux même au titre du régime général de base. L'arrêté interministériel 2018-095 du 29 octobre fixe les modalités de recouvrement de leurs cotisations.

Le texte stipule notamment que l'étudiant verse ses cotisations en six tranches de 2000 F CFA, entre le 1er janvier et le 30 juin de chaque année et que l'étudiant qui le désire peut payer jusqu'à 12 mois de cotisation en une seule fois . Egalement que seuls les étudiants à jour de leurs cotisations peuvent être admis en résidence universitaire . A propos du mode de paiement, le DG Bamba Karim a informé de ce que la possibilité sera offerte aux étudiants de même qu'à l'ensemble des populations ne pouvant être prélevés à la source de payer directement leurs cotisations via notamment mobil money.

Lancée le 25 avril 2017, la phase expérimentale de la CMU avec les étudiants était initialement prévue pour durer six mois et devait donc prendre fin le 1er octobre 2017. Théoriquement les étudiants auraient dû commencer à payer eux-mêmes leurs cotisations à la date mais le gouvernement à décidé de continuer la prise en charge. C'est dans la foulée qu'est intervenu l'arrêté au cours d'un atelier qui a réuni l'ensemble de la communauté universitaire.

Les délégués de l'université de Cocody, à travers leur responsable, ont pris part à la rencontre avec le DG de la CNAM, avec le Conseil des étudiants de l'université Abobo-Adjamé, l'Association des étudiants de l'université de Cocody, la Fédération des étudiants vivant avec un handicap ainsi que la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (FESCI).


kg/ask

Commentaires


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur



Journaux