Identifie Toi     Inscris Toi

mardi 20 novembre 2018 par AIP

Abidjan- Le célèbre chanteur malien albinos, Salif Keïta, a donné un concert samedi soir à Fana, en hommage à la jeune fille albinos kidnappée et violemment assassinée en mai, quelques mois avant l'élection présidentielle.

Le chanteur a choisi cette ville située à quelque kilomètre de Bamako la capitale, pour également présenter son nouvel album.

Quelques mois après l'assassinat de sa petite fille, la mère de Ramata Diarra est toujours sous le choc.

Il faisait chaud cette nuit-là. On dormait sous un hangar. Entre 2H et 3H du matin, un homme est venu prendre l'enfant. Sans que je ne m'en rende compte. J'ai poursuivi le monsieur en sautant le mur mais je n'ai pas pu le rattraper. Je suis tombée sur les genoux. On a fait appel aux gendarmes et aux voisins. Le corps de Ramata a été retrouvé au petit matin mais je ne sais pas qui a retrouvé le corps , a-t-elle déclaré.

Les albinos africains sont souvent victimes de superstitions et de fantasmes autour de leur maladie. Dans certains pays, des parties de leur corps sont recherchées pour leurs propriétés qualifiées de mystiques.


tls/cmas

Commentaires


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur



Journaux