Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 11 octobre 2018 par Fraternité Matin

L'atelier technique pour la mise en ?uvre de l'accord d'Abidjan sur l'amélioration de la qualité de l'air s'est ouvert à Abidjan.

Le ministre ivoirien de l'Environnement et du Développement durable, Joseph Séka Séka, a procédé le 3 octobre à l'ouverture d'un atelier technique pour la mise en ?uvre de l'Accord d'Abidjan sur l'amélioration de la qualité de l'air.

Cet atelier qui se tient sur trois jours dans la capitale économique ivoirienne a été initié par la Commission de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), en collaboration avec plusieurs partenaires dont l'Onu Environnement, la Coalition pour le climat et l'air pur (Ccac), la Banque mondiale

Le ministre ivoirien de l'Environnement et du Développement durable a indiqué que l'Accord d'Abidjan adopté en 2009, qui fait l'objet de cet atelier découlant d'une prise de conscience régionale, contient des objectifs réalisables de lutte contre la pollution atmosphérique dans les principaux secteurs émetteurs. Neuf ans après l'adoption de cet accord, une évaluation de sa mise en ?uvre s'impose en vue de dresser un bilan, identifier les contraintes et surtout les opportunités de financement pour accélérer sa mise en ?uvre , a déclaré Pr Joseph Séka Séka. Avant d'ajouter que l'objectif de cette rencontre à laquelle ont répondu neuf pays membres de la Cedeao sur quinze est de définir clairement un plan d'action et une feuille de route pour sa mise en ?uvre.

... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur



Journaux