Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 5 octobre 2018 par ONP

En marge de la réunion des ministres de la Commission de l'Union Africaine en charge des questions de population qui se tient à Accra, un panel de haut niveau sur Redéfinir la santé et les droits sexuels et reproductifs : le cas du Plan d'Action de Maputo (MPoA) 2016-2020 a été organisé par le International Planned Parenthood Federation (IPPF) en collaboration avec la Commission de l'Union Africaine.

La santé et les droits sexuels et reproductifs (SDSR) sont reconnus internationalement dans les instruments internationaux tels que la Conférence Internationale sur Population et Développement (CIPD), le Programme d'action de Beijing et les Objectifs du Développement Durable. Au niveau continental, la santé et les droits sexuels et reproductifs sont documentés de manière succincte dans le Plan d'action de Maputo, le Protocole de Maputo ainsi que la Déclaration d'Addis-Abeba sur la population et le développement. Malgré quelques progrès remarquables dans la prestation de services de santé sexuelle et reproductive, tels que l'élargissement de l'accès à la contraception, la réduction de la mortalité maternelle et infantile, force est de constater qu'il existe encore des disparités entre les pays africains, rendant la mise en ?uvre du Plan d'Action de Maputo difficile. La couverture et la qualité des services de santé sexuelle et reproductive sont souvent insuffisantes, avec un nombre élevé d'avortement non contrôlés.

Le Plan d'action de Maputo révisé (2016-2030), qui est le point de mire de cet événement parallèle, fournit un cadre pour parvenir à un accès universel à une santé et des droits sexuels et reproductifs complets en Afrique pour la période post-2015.

Le panel de haut niveau était composé du Directeur Général de l'Office National de la Population (ONP), du Ministre de la santé du Nigéria, du Ministre d'Etat de la Commission nationale de la planification de l'Ethiopie, et du Directeur de l'institution marocaine de prospective, d'analyse et de prévision économique.
Dr HININ Moustapha, qui représente Madame le Ministre du Plan et du Développement à la réunion des ministres, a indiqué que la Côte d'Ivoire a défini collectivement dans le cadre d'un Plan de Développement (PND) ce qu'elle devrait faire pour réaliser la vision de la Conférence Internationale sur Population et Développement (CIPD) selon laquelle Investir dans les capacités individuelles, la dignité et les droits humains est la base du développement . Ainsi, le PND de la Côte d'Ivoire qui s'aligne sur la Déclaration d'Addis-Abeba, est étroitement lié à l'agenda 2063 de l'Afrique et a son premier plan de mise en ?uvre décennal. La mise en ?uvre de cette deuxième génération du PND, a-t-il souligné, a contribué à façonner de nombreux aspects de la stratégie de développement 2030 des Nations Unies.

Il a profité de cette tribune pour saluer les efforts de l'ensemble des parties prenantes du domaine population et développement de la Côte d'Ivoire, notamment le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) et les organisations de la société civile qui ?uvrent à développer des approches innovantes de proximité auprès des populations, en particulier le International Planned Parenthood Federation (IPPF) et l'Association Ivoirienne pour le Bien-Être Familial (AIBEF). Le Directeur Général de l'ONP a expliqué que, pour opérationnaliser la Politique Nationale de Population (PNP), le projet pour l'Autonomisation des Femmes et le Dividende Démographique au Sahel (SWEDD), projet multisectoriel mis en ?uvre en Côte d'Ivoire sous la tutelle du Ministère du Plan et du Développement, permettra de réaliser des progrès importants en matière de santé de la reproduction.
L'Office National de la Population ? ONP est un Etablissement Public National mis en place par le Gouvernement à travers le décret référencé N°161 du 9 Février 2012.

Il est placé sous la tutelle du Ministère chargé du Plan. Parmi ses tâches de base figurent le suivi de la conjoncture et du mouvement démographique de la Côte d'Ivoire. L'ONP réalise pour le compte des Administrations publiques et privées, des collectivités territoriales et des partenaires au développement des prévisions démographiques de type aide à la décision. Cette structure étatique mène en outre, des études et recherches sur la dynamique des populations et s'intéresse aux facteurs de changements en liens avec le dividende démographique, le développement humain et le développement durable.

Commentaires


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur



Journaux