Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 1 février 2008 par Le Patriote

Pour brandir le trophée continental, le 10 février prochain, les Eléphants de Côte d'Ivoire ne veulent rien lâcher. Plus ils avancent dans cette compétition, grande est leur détermination d'inscrire, pour la seconde fois, le nom de la Côte d'Ivoire, après l'édition de 1992, sur la Coupe d'Afrique des Nations. Techniciens, encadreurs et joueurs sont tous sur le même front et la communion semble parfaite. Et la dernière victoire des pachydermes, avec des remplaçants de luxe, est venue apporter un peu plus de sérénité et surtout de confiance à ce groupe qui vit la CAN 2008 familièrement. Ce qui nous rassure c'est la qualité de notre banc de touche qui travaille avec sérieux?, avait lâché le président de la fédération ivoirienne de football, Jacques Anouma à la fin du match face au Mali. Comme son équipe, Jacques Anouma reste concentré sur l'objectif final. Le sacre. Même s'il reconnaît que la Guinée est une grande équipe, il espère que ses garçons travailleront avec le même sérieux pour avancer?. Même son de cloche du côté de l'encadrement technique. Lors d'une conférence de presse avant hier, le Français, Gérard Gili a affirmé que son équipe respecte la Guinée. Ce sera un match à élimination directe, donc difficile. Il va falloir rester soudés et travailler?. Cette vision de Gili qui a remplacé, au pied levé, l'Allemand Ulrich Stielike est entièrement partagée par ses joueurs. Kolo Abib, qui revient de blessure prévient :?Il faudra être costauds face à la Guinée qui est une bonne équipe?, affirme le Gunner qui n'est pas sûr de disputer ce match de Quarts de finale. Encore sur son nuage de buteur, face aux Aigles maliens, Zoro Marc se veut on ne peut plus clair.? On connaît l'équipe, l'entraîneur de la Guinéen et il nous connaît bien. Mais nous avons un objectif, c'est de remporter cette coupe et nous donnerons tout pour cela?, se convainc le défenseur de Benfica. L'autre buteur, Sanogo Boubacar, ne dit pas autre chose. Le sociétaire du Werder reconnaît que la CAN, à laquelle il participe, pour la première fois, est très relevée. Mais il compte sur le bon état d'esprit du groupe pour gagner cette compétition. A quarante huit heures de l'explosif Côte d'Ivoire- Guinée, les Eléphants semblent déjà en tenue de combat. Les trompes en l'air, Didier Drogba et ses camarades sont prêts à barrir à nouveau dans le ciel de Takoradi. Les 23 Eléphants savant la difficulté de leur mission, mais tous sont convaincus de leur sacre. Même si humblement, ils refusent d'admettre leur statut de super favoris qu'ils sont devenus après un parcours sans faute en matches de poule.
Koné Lassiné


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur