Identifie Toi     Inscris Toi

dimanche 23 septembre 2018 par CICG-Côte d'Ivoire

Abidjan, le 23 septembre 2018 - Intervenant sur Radio Côte d'Ivoire, la ministre en charge de l'Education nationale, Kandia Camara, a indiqué que les frais annexes payés à l'école et leur utilisation sont fixés par les parents d'élèves eux-mêmes.

En fonction des besoins des établissements, des frais annexes sont fixés par les parents d'élèves à travers les Coges, en début d'année. Les choses se passent ainsi depuis 1990 , a expliqué Kandia Camara.

Les établissements ne disposant pas de budget de fonctionnement, le gouvernement ivoirien a pris un arrêté pour fixer à 3 000FCFA, le montant des cotisations à prélever pour les petites réhabilitations, l'entretien des locaux et le gardiennage. Cependant, en fonction des besoins, si les 3 000 FCFA s'avèrent insuffisants, ce sont les parents d'élèves, eux-mêmes, qui se réunissent pour déterminer le montant des cotisations. Ni le gouvernement, ni le ministère ne fixe ces montants , a-t-elle insisté.

Kandia Camara a invité les parents d'élèves à s'impliquer dans la gestion des établissements pour donner un sens à la politique de la gestion participative de l'école. Chose nécessaire pour une bonne gouvernance du système éducatif.

La ministre s'est aussi prononcée sur le bien-fondé de l'inscription en ligne dans l'enseignement secondaire dont les frais s'élèvent à 6 000 FCFA. Cette somme est répartie comme suit : 5 000 FCFA pour l'inscription et 1 000 FCFA pour la carte d'identité scolaire.

Cette disposition vient mettre fin aux abus de certains chefs d'établissement qui faisaient payer entre 10 000 FCFA et 40 000 FCFA. Cela a permis également de lutter contre les nombreux braquages d'établissements et les inscriptions parallèles , a-t-elle dit.

Kandia Camara était l'invitée de l'émission Les Salons de Radio Côte d'Ivoire , une émission réalisée en collaboration avec le Centre d'Information et de Communication Gouvernementale (CICG).

Articles associés