Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 3 mai 2018 par Pôle Afrique

Les pieds et les mains menottés, Camara Sandissy aura passé trois jours de souffrance dans les conditions inhumaines à la brigade de la gendarmerie de Biankouma. Ce malgré son innocence.

《On me reproche avoir cogné un agent des services des Eaux et Forêts. Ce qui n'est pas vrai. Et pour cela j'ai passé trois jours dans la chambre de sûreté les pieds et les mains menottés》,dénonce Camara Sandissy, chauffeur de gros camion. Qui de façon plus explicite raconte les faits tels que déroulés depuis le lundi 30 avril dernier.

Je revenais de Man,quand je montais la côte mon radiateur m'a signalé. Je me suis débrouillé et juste après le carrefour Gbombélo vers Kandopleu, je cherchais un lieu de stationnement pour mettre l'eau dans le radiateur. Quand je cherchais à garer sur l'intersection, un agent des Eaux et forêts à moto m'a dépassé. Un massa a suivi. Quand j'ai fini de mettre l'eau dans mon radiateur, reprenant la route, j'ai aperçu le massa en train de dévier quelque chose couchée sur la route. J'ai fait la même chose. Quand je me suis approché, en regardant j'ai vu un homme en uniforme et un pistolet automatique près de lui. Pour éviter tout problème, j'ai continué ma route》, raconte Camara Sandissy. Sans penser à des représailles, l'homme continue son chemin tranquillement jusqu'à Foungbesso dans la région du Bafing. 《J'ai continué mon chemin et j'ai même dépassé une voiture verte d'une auto-école. Je me suis dit certainement que le chauffeur a du voir un peu ce qui s'est passé exactement. Je suis parti et comme à Foungbesso, j'ai l'habitude d'acheter de la viande de brousse, j'ai marqué une halte. C'est en ce moment qu'un agent des Eaux et forêts m'a accosté en me posant ainsi la question. Mon petit ça va? Tu n'as pas touché quelqu'un? J'ai répondu par la négative. Il m'a demandé de le suivre à la brigade de gendarmerie de Biankouma. Arrivé sur place, j'ai été entendu et j'ai dit ce que j'ai vu. J'ai cité ceux qui étaient devant moi à savoir la voiture de l'auto-école et le massa dont mes apprentis ont pris le soin de prendre le numéro》, relate-t-il.

... suite de l'article sur Pôle Afrique

Commentaires


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur



Journaux