Identifie Toi     Inscris Toi

lundi 23 avril 2018 par Abidjan.net

Une légende ne meurt jamais , dit-on. Une assertion parfaitement confirmée par la légende ivoirienne des échecs, Hubert Blé Kouko. Après son dernier sacre qui date de 20 ans, le sexagénaire président et sociétaire du club Le Cercle d'Abidjan, revient au premier plan. Ce samedi 21 avril 2018 à l'Université Graduate School Of Management de Cocody-Angré 7e Tranche, il a remporté le championnat national individuel du jeu d'échecs comptant pour la saison 2017-2018.

Un sacre mérité, qui a tout de même mis du temps à se dessiner. Il a fallu attendre cette dernière journée de la deuxième phase du championnat, pour voir Hubert Blé Kouko ''La Légende'', coiffer sur le fil Franklin Kouya de EDESA. Les deux joueurs étaient à égalité (12 points chacun). Heureusement pour le nouveau champion de Côte d'Ivoire, il a battu Franklin Kouya lors de leur confrontation directe. Une victoire décisive qui lui permet de ravir le titre à celui qu'on surnomme dans le milieu ''Le Massacreur''.

Vice-champion de Côte d'Ivoire l'an dernier, juste récompense pour ''La Légende'', qui est parvenu à franchir le dernier pallier qui le consacre roi de la saison, après 20 longues années de disette. Sur la 3e marche du podium, pointe Aman Eugène d'Abidjan Échecs Club, qui totalise 11 points.

60 joueurs des différents clubs affiliés à la Fédération Ivoirienne des Échecs (FIDEC) ont pris part à ce championnat national individuel qui s'est déroulé en deux phases sur près de six mois. Les quatre premiers de chacun des quatre groupes de 15 joueurs, issus de la première phase de la compétition, étaient en lice pour le titre.

La Direction Technique Nationale (DTN) de la FIDEC, pour cette dernière ligne droite, a opté pour le système toutes rondes (1h 30 par ronde plus 30s par coup pour chaque joueur) en une poule unique en aller simple. En clair, tous les 16 joueurs se sont individuellement affronté, en raison de 15 rondes par joueur. La notation n'a pas varié. 1 point pour une victoire, 1/2 point pour un nul et 0 point pour une défaite.

Il faut noter que conformément aux règlements de la Fédération Internationale des Échecs (FIDE), ce championnat national individuel était ouvert aux non-nationaux. Le Malgache Letsara Nirina, fonctionnaire à la Banque Africaine de Développement (BAD) a dominé les débats avec 13 points. Mais n'étant pas Ivoirien, le titre échoit au mieux classé des Ivoiriens, en l'occurrence Hubert Blé Kouko.

Le trophée de champion, des médailles et une enveloppe de près d'un million de franc cfa, récompenseront les efforts des 16 joueurs qui ont animé cette deuxième phase du championnat national individuel, au cours d'une cérémonie de récompense, dans les joueurs à venir. Après le succès de cette compétition phare de son calendrier d'activités, la FIDEC, elle, prépare activement le championnat national par équipes 2017-2018.

Atapointe

Articles associés