Identifie Toi     Inscris Toi

mercredi 21 fevrier 2018 par APA

Abidjan (Côte d'Ivoire) - Williamsville Athlétic-Club (WAC) a validé son ticket pour les 16è de finales de la Ligue africaine de football en battant le Stade malien (1-0) en match retour du tour préliminaire, joué, mardi, au stade Robert Champroux de Marcory et l'AS Tanda battue (0-1) par le CS Mancha du Congo, sort de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF).

Le football ivoirien a fait du 50/50 pour ses sorties en compétions africaines. A Abidjan, le WAC, un novice de la Ligue africaine des Champions, a créé l'exploit de sortir un géant de la sous-région, le Stade malien de la légende Salif Kéita dit Domingo.

Au stade Robert Champroux, les poulains du coach Jean-Louis Kouassi Aby Yao ont attendu l'ultime minute pour porter l'estocade à des Maliens déterminés à préserver le résultat du match aller à Bamako (1-1) qui les qualifierait.

Sur une dernière action collective bien initiée par Mofossé Karidioula, Roland Zan Bi Irié hérite du ballon pour crucifier Djigui Diarra, le gardien et capitaine du Stade malien (1-0, 90è).

Un but suffisant pour propulser le petit poucet ivoirien (première participation à la Ligue des champions) au tour suivant où l'adversaire se nomme le Widad Athlétic de Casablanca (WAC) du Maroc. Un gros morceau.

Après avoir concédé le match nul (0-0) au match aller à Abidjan, l'AS Tanda est tombée, mardi, devant le CS Mamcha du Congo (0-1).

HS/ls/APA

Commentaires


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur



Journaux