Identifie Toi     Inscris Toi

samedi 5 janvier 2008 par L'intelligent d'Abidjan

L'Assemblée annuelle 2007 de la Banque mondiale s'est tenue récemment à Washington. Les débats ont porté sur l'Afrique et la portée de l'agriculture dans le développement des Etats. Cette rencontre a également permis à la Banque de présenter le Rapport sur le développement dans le monde pour 2008.

Selon la présidente du Libéria, Ellen Johnson-Sirleaf, l'Agriculture représente pour l'Afrique une chance notable de s'extraire de la misère. Elle note que les pays du continent qui comptent développer leurs activités économiques grâce à l'agriculture devront opérer des changements. ?? L'Afrique doit donner à l'agriculture le rôle qui lui revient si elle veut accéder au rang d'économie émergente'', déclare Ellen Johnson-Sirleaf. Le Rapport sur le développement dans le monde pour 2008 précise que l'agriculture est au service du développement. Le document met en exergue le rôle fondamental de l'agriculture pour le développement durable en Afrique subsaharienne. Selon toujours la même publication, le secteur agricole est essentiel pour la croissance globale. Pour la présidente du Libéria, l'accroissement du PIB (produit intérieur brut) réduit environ quatre fois plus efficacement la pauvreté s'il est issu de l'agriculture. C'est pourquoi, elle souhaite pour que chaque Etat intègre l'agriculture comme facteur de croissance générale, source de subsistance et activité favorisant une meilleure gestion des ressources naturelles et de l'environnement. Une étude recommande la mise en place d'un programme dédié à l'agriculture au service du développement pour l'Afrique. Toute chose qui permettra d'améliorer le climat d'investissement et de tirer parti au mieux des marchés, des technologies, de la gestion durable de l'eau et des sols et des services institutionnels, indique-t-elle. Par ailleurs, ajoute la Publication, les gouvernements doivent s'employer à garantir une concurrence équitable sur leur territoire en impliquant plus largement les organisations d'agriculteurs et les autres groupes locaux dans l'élaboration de leurs politiques.
C.S


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur