Identifie Toi     Inscris Toi

lundi 14 novembre 2016 par Abidjan.net

Wolf Etienne, Maire de Brumath, dans l'Alsace en France, par ailleurs vice-président du Conseil Départemental du Bas-Rhin, président de l'Union des Communes de Brumath et président de l'Association Brumath-Kotoka, a séjourné à Anoumaba dans la région du Moronou les mardi 1er et mercredi 2 novembre derniers.



Le Maire de Brumath a pris part à la cérémonie de restitution de deux forages dans les villages d'Asoumankro et de N'gorankro. Wolf Etienne était également présent pour la présentation officielle du matériel d'équipement de l'école maternelle d'Anoumaba , offert par l'Association Brumath-Kotoka, qui pour rappel, ?uvre en Côte d'Ivoire depuis une vingtaine d'années.

WOLF Etienne, le donateur, n'a pas manqué de relever les nombreuses tracasseries administratives auxquelles les philanthropes se heurtes pendant les transferts de dons dans notre pays. Il a aussi souligné les coûts trop élevés des taxes à ce niveau.

Lesdits dons, élevés à cinquante million de francs cfa environ, sont le fruit d'un partenariat né d'une visite de travail de Monsieur Raymond ETTIEN BOSSON, Maire d'Anoumaba, en France, il y a un an à peine. Au titre de ce partenariat, la mairie d'Anoumaba ainsi que le centre de santé et l'actuel Lycée Municipal de la ville, ont déjà respectivement bénéficié de matériel et fournitures de bureau, de médicaments et de matériel et fournitures scolaires. Ce qui augure d'un partenariat solide entre la commune française et son partenaire ivoirien.

"Nous venons de jeter les bases d'un partenariat durable et espérons que les prochains dons toucheront des secteurs encore plus sensibles", s'est réjouit M. Raymond Ettien Bosson, Maire de la commune d'Anoumaba

Dans la même dynamique de développement de sa localité et du bien-être de ses populations, le Maire Raymond Ettien , aidé de son homologue français et des différentes autorités administratives, politiques, coutumières et religieuses, a procédé, à l'occasion, à la livraison de trois marchés couverts dans les villages d'Alongo, Angbanou et Koubebo. Ces trois réalisations effectuées par la municipalité d'Anoumaba ont coûté la bagatelle de 27 millions de nos francs.

DA

Commentaires


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur