Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 11 novembre 2016 par Ministères

Monsieur le Représentant de la Primature ;

Monsieur le Directeur de Cabinet ;

Madame le Chef de Cabinet ;

Mesdames et Messieurs les Conseillers Techniques ;

Monsieur le Directeur Général du Logement ;

Mesdames et Messieurs les Directeurs Centraux ,

Mesdames et Messieurs les lauréats ;

Chers amis de la presse écrite et audiovisuelle ;

Mesdames et Messieurs ;

Honorables invités ;

C'est avec beaucoup de plaisir que je me retrouve avec vous ce matin, à l'occasion de cette cérémonie de remise des 2ème et 3ème Prix d'Excellence 2016 dans les catégories Meilleurs Promoteurs Immobiliers et Meilleurs Syndicats de Copropriétaires.
Le Prix d'Excellence, comme vous le savez tous, a été institué par le Gouvernement dans le but de célébrer les acteurs de la vie socioéconomique et administrative qui font preuve d'exemplarité dans leurs domaines d'activités respectifs.
C'est donc au nom du Gouvernement que je voudrais féliciter les lauréats primés en ce jour, à savoir :
- les entreprises MOUROUFIE et ORIBAT, classées 2ème et 3ème dans la catégorie des meilleurs Promoteurs immobiliers ;
- les syndicats des cités BLOC 232 de Yopougon et AGOUTI de Koumassi, classées 2ème et 3ème dans la catégorie des meilleurs syndicats de copropriétaires.
Je voudrais féliciter également, une fois de plus, les premiers lauréats de chaque catégorie : l'entreprise OPES HOLDING et le Syndicat des copropriétaires de la Cité SYNACACI II, qui ont déjà reçu leur prix des mains du Président de la République lors de la cérémonie nationale d'excellence du 07 août dernier.

Mesdames et Messieurs ;
La place centrale qu'occupe le secteur de l'Habitat et du Logement Social dans un pays n'est plus à démontrer.
Les problématiques liées au cadre de vie et au logement ont un impact direct sur le bien-être des populations et constituent, de ce fait, une priorité pour le Gouvernement.

Loger décemment le maximum de ménages à des coûts abordables, voici résumé, en des mots simples, l'objectif qui justifie la création de ce Département Ministériel. Et, pour vous rassurer, cet objectif n'est pas une utopie. Si des pays comme le Mexique arrive aujourd'hui à produire plus d'un million de logements par an, il n'y a pas de raison que nous ne puissions pas trouver une solution à la problématique du logement dans notre pays. Bien entendu, pour y arriver, les efforts de tous les acteurs sont nécessaires :

- en premier lieu l'Etat, qui fait déjà beaucoup pour le logement social en terme de VRD primaires et d'exonérations, doit renforcer davantage le niveau de sa subvention ;
- les acquéreurs, qui sont les premiers bénéficiaires, doivent contribuer au financement de leurs logements en faisant jouer le principe de la solidarité ;
- les opérateurs économiques du secteur, qui peuvent bénéficier des retombés d'une production de masse des logements, doivent être mis à contribution dans cet élan social ;
- et enfin les promoteurs immobiliers dont la responsabilité sociale en tant qu'entreprises citoyennes doit être suffisamment engagée pour résoudre cette question.

Ce n'est qu'avec cette mutualisation des efforts qu'il sera possible de résorber définitivement et de façon durable le déficit de logements observé dans notre pays depuis les années 80.

En tenant compte des besoins urgents enregistrés dans le segment du social, l'accent doit être mis en priorité sur la construction des logements sociaux. C'est pourquoi, pour les prix qui seront décernés dans les années à venir, le critère du nombre de logements sociaux construits sera un prérequis. J'invite donc l'ensemble des promoteurs à s'engager sur cette voie.

La question de la Copropriété, qui prend de l'ampleur avec le développement de l'Habitat Social, la création de nouveaux quartiers et de villes nouvelles, n'est pas à négliger. Avoir un cadre de vie agréable où il fait bon vivre à la fois pour les adultes, les jeunes et les enfants ne doit pas être un objectif de second rang. Les syndicats doivent rivaliser d'ingéniosité pour mettre en place un cadre de vie assaini pour le bien-être des populations.

Dans ce cadre, et en vue de montrer l'exemple, il est prévu le lancement d'un projet pilote de ravalement des façades des bâtiments privés dans la ville d'Abidjan, notamment dans les communes de COCODY et KOUMASSI. Ce projet pilote, qui débutera une fois son financement bouclé, permettra au Gouvernement de sensibiliser les populations, en les encourageant à prendre la relève de l'action de l'Etat pour l'entretien de leur propre cadre de vie.

J'invite, à cet effet, les syndicats de copropriétaires à ?uvrer à nos côtés pour faire entendre ce message aux populations dans leurs Communes, Cités et Quartiers respectifs.

Mesdames et Messieurs ;
Honorables invités ;

Je ne voudrais pas être long ce matin et terminer mon propos :
- en réitérant mes félicitations aux quatre (4) lauréats distingués en ce jour ;
- en les encourageant à poursuivre leurs efforts ;
- et en espérant qu'ils continuent sur cette bonne voie, afin de servir de modèles aux autres promoteurs et syndicats.

Je vous remercie pour votre aimable attention.


GNAMIEN Konan

Commentaires


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur