Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 27 octobre 2016 par Notre Voie

La Côte d'Ivoire occupe la 21ème place sur 47 pays africain selon le classement 2017 effectué par le Doing Business de la Banque mondiale sur l'amélioration de l'environnement des affaires. Le classement a été publié le 25 octobre et repris par l'Agence Ecofin. Sur le plan mondial, la Côte d'Ivoire occupe la 142ème place sur 190 pays. Elle a occupé le même rang sur le plan mondial au classement de 2016. Preuve qu'il n'y a pas eu d'amélioration.

L'accès à l'information sur le crédit, la transparence dans l'établissement des permis de construire, la mise en place d'un système de règlements préventifs et simplifié pour les entreprises de taille modestes sont les réformes qui ont permis à la Côte d'Ivoire de se maintenir à la même position dans le classement. Les autorités ivoiriennes se vantent d'avoir amélioré l'environnement des affaires pourtant le classement du pays n'est pas honorable pour un pays qui se dit leader économique en Afrique de l'ouest francophone.
Le Niger prend la première place des réformateurs de la région, avec un total de 6 réformes mises en ?uvre. Il est suivi du Kenya qui a réalisé 5 réformes et rentre pour la deuxième année consécutive dans le top dix.
Viennent ensuite la Côte d'Ivoire, la Mauritanie, le Rwanda, le Sénégal et le Togo qui ont mis en ?uvre 4 réformes.

Le Doing Business 2017 accorde aussi une place au genre, notamment dans la création d'entreprise, le transfert de propriété et l'exécution des contrats.

Six économies d'Afrique subsaharienne ont rendu plus difficile l'accès des femmes aux affaires. Au Cameroun par exemple, il faut un jour de plus pour créer des entreprises par les femmes. L'Ile Maurice occupe la 1ère place en Afrique mais est 49ème sur le plan mondial. La Somalie est le dernier pays africain et mondial.

GOMON Edmond

Commentaires


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur